publicité

La mer reste dangereuse en Martinique après le passage d'Irma

Les effets visibles de la houle liés au passage de l'ouragan Irma en Martinique se sont manifestés surtout sur la côte caraïbe. Deux bateaux se sont échoués sur la plage du bourg de Saint-Pierre.

Deux voiliers ont cassé leurs amarres et se sont échoués sur la plage Félix Boisson à Saint-Pierre © Manuel Larade
© Manuel Larade Deux voiliers ont cassé leurs amarres et se sont échoués sur la plage Félix Boisson à Saint-Pierre
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
La houle de nord-est générée par l'ouragan a atteint son maximum en Martinique en fin de soirée d'hier et a provoqué de forts déferlements en atlantique et en caraïbe. Le vent s'est orienté ouest, puis sud-ouest, direction inhabituelle qui agite la mer caraïbe. "Sé an bèl gwo lanmè ki la", disait ce mercredi matin (6 septembre),  un marin-pêcheur de Schoelcher sur radio Martinique 1ère.

À Saint-Pierre, deux voiliers ont cassé leurs amarres et se sont échoués près de la plage Félix Boisson à Saint-Pierre. "Les bateaux ne sont pas très abîmés, et leurs propriétaires pourront les remettre à flot assez rapidement", selon notre reporter sur place dans la ville.
L'un des deux bateaux échoués sur la plage du bourg de Saint-Pierre (mercredi 6 septembre 2017) © Manuel Larade
© Manuel Larade L'un des deux bateaux échoués sur la plage du bourg de Saint-Pierre (mercredi 6 septembre 2017)
"En mer caraïbe, le vent d'ouest ajoutera de l'effet aux trains de houle. Il en résultera des vagues proches de 1m50 à 2m, qui viendront s'échouer à la côte et provoquer de forts déferlements sur le rivage. Une amélioration est attendue en fin de journée", précise météo France.
© M.F.C.
© M.F.C.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play