martinique
info locale

Municipales : le jeu politique s’annonce ouvert dans quatre communes de Martinique

politique
Elections municipales 2020
©AMF
Sur les 34 maires de Martinique, 30 se présenteront à nouveau aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020, sauf décision contraire. Ceux qui cessent leur engagement se comptent sur les doigts d’une main.
La majorité des maires sortants briguent leur succession. Ils et elles sont 30 dans ce cas, sur 34. Les maires non candidats sont peu nombreux cette fois encore. Mais c’est souvent le cas. En général, ce sont le décès ou la défaite qui scellent le sort du maire en place. La conséquence dans les communes concernées, c’est l’ouverture du jeu politique. Nous ne devrions pas échapper à cette règle en 2020.

Ainsi, au Diamant, Gilbert Eustache s’efface après deux mandats. Il a désigné son premier adjoint comme dauphin. Rien ne permet de conclure que l’élection est jouée. Son ancien premier adjoint est en campagne.

À Ducos, Charles-André Mencé arrête après trois mandats. Il ne livre pas le profil de celui ou celle qui lui succèdera. Son directeur de cabinet se situe dans sa lignée. Mais plusieurs prétendants se signalent, venant de Peyi’a, du Mouvement indépendantiste et du Parti progressiste, entre autres.
 

Diamant, Ducos, François et Marin se distinguent


Au François, Joseph Loza se retire. Élu voici deux ans après la démission de Maurice Antiste pour cause de cumul de mandats, il disait assurer l’intérim. Le Mouvement Populaire Franciscain (MPF), aux affaires depuis 1995, a choisi son candidat. Sur sa route, au moins deux concurrents de Ba péyi’a an chans et de la gauche.

Au Marin, Rodolphe Désiré se retire au bout de six mandats, soit 36 années. La première adjointe et le deuxième adjoint souhaitent lui succéder. La droite et la gauche communale ont également leurs militants sur le terrain.

Sous réserve de désistements ultérieurs, la campagne étant encore lointaine, 12 de nos maires sont candidats pour un deuxième mandat ; 7 le sont pour un troisième ; 5 pour un quatrième ; 3 pour un cinquième et 3 également pour un sixième mandat.
Publicité