"Notre profession est en perpétuelle évolution" Laurence Hunel Ozier-Lafontaine bâtonnier de Martinique

justice
Laurence Hunel Ozier-Lafontaine
Laurence Hunel Ozier-Lafontaine, cinquième femme de Martinique dans les fonctions de bâtonnier ©R. Bastide
Les avocats de Martinique ont depuis le 1er janvier 2018 un nouveau bâtonnier. Laurence Hunel Ozier-Lafontaine est élue pour la mandature 2018 - 2019. Spécialiste du droit immobilier, elle succède à maître Dominique Nicolas.
Élue en juin 2017, par l’assemblée générale des avocats comprenant ceux qui sont en exercice et les avocats honoraires, Laurence Hunel Ozier-Lafontaine a préparé sa mandature en travaillant six mois aux côtés de maître Dominique Nicolas, Bâtonnier jusqu'au 31 décembre 2017.

Parcours


Depuis le premier janvier 2018, Laurence Hunel Ozier-Lafontaine préside l'ordre des avocats de Martinique. Après son baccalauréat, elle poursuit ses études en France, obtient son certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA). C'est aussi le parcours de la majorité des avocats de l'île. Elle revient dans son pays, et s'inscrit au barreau de Martinique en 1996. Elle met ses compétences au service de ses clients dans les domaines du droit immobilier. En 2017 elle fait acte de candidature pour le barreau de Martinique. 

Une profonde mutation


Laurence Hunel Ozier-Lafontaine est consciente de la grande mutation de la société. "Notre profession est en perpétuelle évolution et l'avocat est perçu différemment, les attentes des clients ont changé...nous devons nous adapter sans arrêt. La conception du rôle de l'avocat auprès du client a évolué..." avance Maître Laurence Hunel Ozier-Lafontaine.
Porte-parole des avocats, le bâtonnier exprime l'avis d'une profession en prise directe avec l'actualité. Pour maître Laurence Hunel Ozier-Lafontaine, "la profession doit s'adapter. Les clients vont  sur internet pour chercher les réponses à leurs questions..."

Vidéo : Interview de Laurence Hunel Ozier-Lafontaine