martinique
info locale

Le nouveau clip (provocateur) de Kalash déchaîne les passions

musique
Kalash
©Youtube
La sortie du nouveau clip de Kalash ("Mada"), tourné dans un contexte polémique à Fort-de-France, est comme prévu au coeur des commentaires des fans et des détracteurs de l'artiste martiniquais.
Sur fond de drapeau rouge-vert-noir, symbole pour certains du drapeau martiniquais, le clip (Kalash - Mada), commence avec des images du survol de la ville de Fort-de-France.
En fond sonore, les concepteurs de la vidéo utilisent la voix d'un syndicaliste qui fustige (sur whatsApp), les conditions du tournage de ce clip et s'en prend à Kalash. "Nou sav tout' ki fwékentassion missié pa bon" (tout le monde sait combien l'entourage de Kalash est néfaste).

Le policier certifie avoir reconnu notamment des trafiquants de drogue sur la vidéo. Il s'emporte même contre les dirigeants de la mairie qui ont accordé cette autorisation de tournage. "Je dis aux politiques, que je les emmerde".

Ensuite Kalash enchaîne. "Je suis un negro de mada, là où les balles pleuvent comme les mamas", chante l'artiste martiniquais de musique urbaine. "Je sais pas si je vais faire mon fils écouter ça," témoigne un papa. En revanche les partisans de Kalash sont bien sûr aux anges. L'intégrité morale d'une compagnie aérienne est même mise à mal. "La cocaïne prend la soute parmi les bagages". Ses dirigeants s'en offusquent un peu.  La fin du clip se termine par ce qui ressemble à un rite de passage avant de rentrer dans une confrérie. Bref, tout est fait pour ne laisser personne indifférent...
Publicité