Un nouveau dispositif de lutte contre les épisodes de pollution atmosphérique en Martinique

qualité de l'air
brume de sable
La brume de sable sur Fort-de-France ©PPF
Des mesures d'urgence et recommandations ont été prises à partir de ce jeudi 7 juin par la préfecture, suite à un épisode persistant de pollution aux particules fines. Une brume de sable épaisse passe sur la Martinique et a entraîné un dépassement du seuil d'alerte.




Chaque épisode de brume de sable intense engendre un épisode de pollution de l’air en particules fines en Martinique. 

Compte tenu de la situation actuelle le passage d'une brume de sable épaisse, Franck Robine, le préfet de Martinique a pris un arrêté. Des mesures spécifiques sont retenues afin de diminuer l'exposition à la pollution de l'air. Elles s’appliquent à l’ensemble de la Martinique à partir de ce jeudi 07 juin 2018 et jusqu’à ce que la procédure d’alerte soit levée.

(Re)voir le reportage de Christophe Arnerin et Eddy Bellerose
©martinique

Trois niveaux d’alerte gradués :


Depuis le début de l'année 2018, de nouvelles mesures renforcent le dispositif existant. Une feuille de route qui intégre des actions complémentaires pour une  reconquête de la qualité de l'air rapide en Martinique. 

Le champ d'application concerne les activités physiques, les déplacements, le secteur résidentiel et tertiaire, le secteur industriel, le secteur agricole. 

Niveau 1 : Niveau d’informations et de recommandations
En cas de dépassement du seuil de concentration de 50 μg/m³ de moyenne journalière

Niveau 2 : Recommandations renforcées, limitations simples
En cas de dépassement du seuil d’alerte (80 μg/m³) ou bien en cas d’épisode persistant (2 jours en alerte de niveau 1 et une prévision de niveau 1 pour le 3e jour).
Principales mesures
• Il est recommandé à la population de réduire sa vitesse maximale à 70 km/h pour les portions limitées à 80 km/h ou 90 km/h de tout le réseau routier.
• Il est recommandé de pratiquer le covoiturage.
• Les activités physiques sont interdites au sein de l’ensemble des établissements scolaires et des autres structures d’accueil de mineurs ou d’enfants.
• Il est recommandé pour l’ensemble de la population, de limiter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur.
• Le brûlage des déchets verts à l’air libre est totalement interdit, les éventuelles dérogations pour raisons phytosanitaires ou agronomiques sont suspendues.
• Il est recommandé de reporter les travaux générateurs de poussières comme les chantiers de démolition ou autres du même type, qui ne peuvent être réalisés que si un arrosage ou autre procédé permettant l’abatage des poussières est mis simultanément en œuvre.

Niveau 3 : interdictions mesurées et renforcement des plans de contrôle
En cas de prolongation de l’alerte de niveau 2, le préfet peut renforcer/compléter les mesures du niveau 2. Ces mesures complémentaires sont mises en œuvre après consultation du comité
d’experts.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live