Noyade à La Réunion : le corps d'Arnaud Pelage demeure introuvable

disparition
Basin La Paix (Reunion)
©DR
Les recherches pour retrouver le corps d'Arnaud Pelage n’ont pas pu redémarrer compte tenu du mauvais temps sur la Réunion. Elles reprendront dès que le temps sera plus clément. C’est ce qui a été annoncé par les gendarmes à la famille Pelage arrivée de Martinique ce lundi 08 mai.
Les recherches pour retrouver le corps d'Arnaud Pelage n’ont pas pu redémarrer ce lundi 08 mai. La faute au mauvais temps qui sévit sur cette partie de l'île de La Réunion. Les conditions météorologiques empêchent les plongeurs de mener des opérations de recherches. L’eau qui se déverse dans le bassin La Paix, situé sur les communes de Bras-Panon et Saint-Benoît, dans l’est de l’île, est très boueuse. Vendredi 05 mai, le martiniquais Arnaud Pelage aurait été victime d’un malaise alors qu’il se baignait dans le bassin La Paix. Il a disparu et les secours n’ont pas pu le retrouver. 

Sa famille s'est rendue à la Réunion

Les proches d'Arnaud Pelage ont fait le déplacement de Martinique et de France. Frédéric Pelage, le père d'Arnaud, dévasté par la douleur a quitté Ducos, samedi soir pour La Réunion. Il était accompagné de deux de ses amis, ce lundi matin sur les bords du bassin La Paix.

Les gendarmes de Saint-Benoît reprendront les recherches dès que le temps sera plus clément. C’est ce qui a été annoncé à la famille. Selon les militaires, il faudra attendre jusqu'à mardi pour que les conditions soient favorables et permettre de sonder le fond du Bassin La Paix.


Arnaud, un capoéiriste reconnu

Arnaud Pelage, originaire de Ducos en Martinique, issue d'une famille de triplé, habitait et travaillait en tant qu'ingénieur en informatique Bordeaux. Il se rendait souvent à La Réunion dans le cadre des rassemblements de capoeira (art martial afro-brésilien). Ayant un bon niveau dans la discipline, il accompagnait un maître de capoeira pour un stage à la Réunion.

Écoutez le reportage de  Yohanne Adamadorassy de Réunion 1ère 

Papier Delage

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live