Nuit agitée à Fort-de-France : 3 jeunes placés sous contrôle judiciaire et 4 nouvelles interpellations

violence
Statue de Pierre Belain d’Esnambuc brulée
La statue de Pierre Belain d’Esnambuc a été incendiée. ©PPF
Les trois jeunes placés en garde à vue ont été déférés devant le procureur de la République ce vendredi matin (17 juillet 2020). Quatre nouvelles interpellations ont eu lieu suite à des affrontements entre les activistes et les forces de l'ordre. Deux policiers ont été blessés dont un sérieusement. 
C'est avec une ambiance tendue devant le palais de justice de Fort-de-France que les trois hommes ont donc été déférés devant le procureur de la République ce vendredi matin (17 juillet 2020) à 8h. Ils avaient été placés en garde à vue jeudi 16 juillet 2020. Deux interpellés à leur domicile le matin et le troisième était venu de sa propre initiative aux environs de 17h hier après-midi (16 juillet 2020).

Après une nouvelle audition, le procureur de la République leur a remis une convocation pour se présenter le 27 août 2020 à 9h, devant le tribunal correctionnel en comparution immédiate. 

Le procureur a demandé, par ailleurs, qu’ils soient placés sous contrôle judiciaire avec interdiction de manifester dans les rues. Ils sont poursuivis pour des faits de violences, de dégradations et de rébellion. Ils ont été présentés devant le juge de la liberté et de la détention qui a suivi les demandes du procureur.
 

De nouvelles interpellations


Par ailleurs, quatre personnes parmi les manifestants ont été interpellés pour violences à l'encontre des policiers et gendarmes.

Les personnes venues les soutenir pendant leur garde à vue jeudi 16 juillet 2020 et les forces de l'ordre ont donné lieu à des scènes d'affrontements l'après-midi et une bonne partie de la soirée.
Statues de Pierre Belain d’Esnambuc et Joséphine incendiée
Les statues de Pierre Belain d’Esnambuc et de Joséphine ont été incendiées. ©PPF
Lors de ces heures de tension, selon les forces de l'ordre, deux policiers ont été blessés, dont l'un sévèrement.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live