Pass sanitaire et obligation vaccinale : 300 personnes manifestent dans les rues de Fort-de-France

coronavirus
61cc7f7cd5d9f_photo-2021-12-29-10-20-18.jpg
faible mobilisation dans les rues de Fort-de-France, mercredi 29 décembre 2021 ©Bianca Careto
À l'appel de la CGTM et la CDMT, une manifestation contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire a été organisée ce mercredi 29 décembre 2021. Partie de la maison des syndicats, la manifestation s'est poursuivie dans les rues de Fort-de-France et a réuni près de 300 cents personnes.

Mobilisés ce mercredi matin, les syndicats CDMT et CGTM ont effectué une prise de parole devant la maison des syndicats à Fort-de-France.

En manifestant ce mercredi 29 décembre 2021, les syndicats CDMT et CGTM ont réaffirmé leur opposition au pass vaccinal, à l'interruption du versement du salaire à l'interdiction d'exercer et la suspension du contrat de travail.

(Voir vidéo)

Prise de parole devant maison des syndicats ©Bianca Careto

À 48 heures de  la mise en place du pass vaccinal (1er janvier 2022), la CDMT et le CGTM attendent de l'État que des réponses soient apportées  aux différents points de leur plateforme de revendications du 22 novembre 2021.

Pour Philippe Pierre Charles de la CDMT, il n'y a pas de date butoir. "Le gouvernement peut-il mener une politique de santé sans le personnel de la santé." Il dénonce le passage en force de l'État dans ce dossier.

Philippe Pierre-Charles CDMT

Les syndicats entendent poursuivre leur mobilisation sous des formes différentes. Le contexte est difficile, en cette période de fin d'année.

61cc7f134cd09_photo-2021-12-29-10-21-20.jpg
manifestations contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale à Fort-de-France (mercredi 29 décembre 2021) ©Bianca Careto

300 personnes ont défilé ce matin. Le rendez-vous de ce mercredi  a été faiblement suivi dans les rues de Fort-de-France comparativement aux précédentes manifestations. 

France Herelle, se dit surprise. de cette faible mobilisation.

France Herelle CGTM employés Pharmacies

A l'issue de la marche dans les rues de Fort-de-France, les manifestants se sont rendus près de la préfecture. Ils espèrent obtenir une rencontre avec les services préfectoraux.