martinique
info locale

Des pétroliers iraniens font route vers le Venezuela et risquent d'être interceptés par la marine américaine

monde
Pétrolier iranien
Le Forest, l'un des pétrolier iraniens qui se dirigent vers le Venezuela. ©aartvanbezooijen/vesselfinder
Cinq pétroliers iraniens traversent l'Atlantique pour livrer 1,5 millions de barils du carburant au Venezuela. La marine américaine qui effectue des exercices dans les Caraïbes, est prète à une possible confrontation avec les pétroliers iraniens et perturber la livraison de pétrole au Venezuela.
À cause des sanctions américains, le Venezuela ne peut pas acheter les produits pour raffiner son pétrole. Le carburant manque et pourtant ce pays est doté des plus grandes réserves de brut au monde. Une commande a été passée à l'Iran et cinq pétroliers iraniens traversent l'Atlantique pour livrer 1,5 millions de barils du carburant.

Le premier pétrolier iranien, La Fortune, est attendu au Venezuela le 25 mai 2020. Le navire-citerne accostera à la raffinerie El Palito, située à 200 kms à l’ouest de la capitale, Caracas. 

Quatre autres pétroliers, le Forest, le Petunia, le Faxon et le Clavel, vont arriver à des dates ultérieures.
Au total, ils transportent 1,5 millions de barils de carburant, d'une valeur estimée à 41 millions d’euros.  La facture aurait été reglée en or en provenance des réserves vénézuéliennes. Le président Nicolas Maduro nie cette information sans préciser comment ces livraisons ont été payées.
Venezuela pénurie de carburant
Pénurie de carburant au Venezuela ©wikimediacommons
Le Venezuela ne peut plus raffiner son propre pétrole à cause de sanctions américaines. Il y a un embargo sur la vente des produits chimiques utilisés dans le processus de raffinage.  

Depuis des mois, les Vénézuéliens font des files d’attentes devant les stations-service, le carburant étant de plus en plus rare. L’attente peut durer plusieurs jours.


Le Venezuela promet un accueil militaire


Un acceuil militaire sera accordé aux pétroliers et à ses équipages dès lors qu'ils pénètreront dans les eaux territoriales du Venezuela.  

Ils seront accueillis et escortés par les navires et les avions des forces armées nationales Bolivariennes. On veut leurs souhaiter la bienvenue et remercier le peuple iranien pour sa solidarité,’’ a déclaré Vladimir Padrina, ministre de la Défense du Venezuela.

Les Américains entendent intecepter les pétroliers iraniens


Depuis le premier mars 2020, les Etats-Unis ont déployé une vaste opération militaire dans le sud de la mer des Caraïbes et dans l’ouest de l’Océan pacifique pour lutter contre le narcotrafic. 

L’amiral Craig Faller du US Southern Command n'exclut pas la possibilité de contrôler ces pétroliers iraniens avant qu'ils n'accostent au Venezuela.
Us navy
L'Us NAVY en plein entraînement dans la mer des caraïbes ©Us Navy
L’Iran, à son tour asphyxié par les sanctions américaines, a prévenu Washington, estimant que si ses pétroliers sont interceptés, ce sera un acte de piratage avec de possibles répercussions. Pour l’instant, les politologues estiment que les Etats-Unis veulent éviter une confrontation directe avec l’Iran.