martinique
info locale

Polémique sur la présence de Alain Despointes à la fête de Case-Pilote

politique
A. H Despointes
Alain Hugues-Despointe ©Martinique 1ere
C'est l'homme par qui le scandale était arrivé en 2009 à travers des propos sur le métissage tenus dans un documentaire de la chaîne de télévision Canal Plus : Alain Despointes est au centre d'une nouvelle polémique portée par le Parti progressiste martiniquais. Elle vise le maire de Case-Pilote.
‘"Si Monsieur Letchimy a des problèmes avec ses origines, ce n’est pas mon problème", déclare aujourd’hui le maire de Case-Pilote, Ralph Monplaisir après une polémique lancée par le PPM via un communiqué.
 

Agacement du maire de Case-Pilote

Dans ce document, le parti progressiste s’étonne de la mise à l’honneur d'Alain Despointes lors de la fête patronale de Case-Pilote. Le Ppm tient à marquer sa réprobation , "la mise à l’honneur d’une personne à l’origine de propos racistes notamment dans le documentaire de Canal + : les derniers maîtres de la Martinique". 

En 2009, ces propos avaient provoqué un tollé car ils critiquaient le métissage et une procédure judiciaire avait été engagée contre Alain Huygues Despointes. Le Ppm estime aussi que Alfred Marie-Jeanne, le président du Conseil Exécutif de la Ctm a apporté sa caution en étant président d’honneur. Aujourd’hui, le maire de Case-Pilote, actuellement en déplacement, répond avec un certain agacement. 

Ralph Monplaisir maire de Case-Pilote


 

 
 
Publicité