martinique
info locale

Policiers, douaniers et gardiens de prison expriment leur détresse face aux élus

manifestation
Policiers à la CTM
Policiers, douaniers et gardiens de prison devant les élus de l'Assemblée de Martinique. ©Martiniquela1ère
Les représentants syndicaux de la police, de la douane et du centre pénitentiaire ont expliqué dans le détail aux élus, le malaise qu'ils vivent à cause du manque de moyens. Ils attendent un franc soutien des élus de l'Assemblée de Martinique.
C'est bien parce qu'ils décrivent une situation explosive, que des représentants syndicaux de la police, de la douane et de l'administration pénitentiaire, sont venus à la plénière de l'Assemblée (jeudi 26 septembre 2019), à la recherche du soutien des élus.
Assemblée
Séance plénière de l'Assemblée de Martinique avec une prise de parole des syndicats des forces de l'ordre. ©Martiniquela1ère
Les syndicalistes des forces de sécurité, ont surtout signifié leur inquiétude. "Encore deux mois et vous verrez que nous ne pourrons plus tenir le terrain. Ce n'est pas pour alarmer la population. Ce sont des faits, des chiffres, qui démontrent l'insuffisance de moyens et d'effectifs de la police en Martinique", déclare Joé Lof (Unité SGP Police FO).

(Re)voir le reportage de Stéphane Petit-Frère et François Marlin.
Apparaissent tour à tour :
Joé Lof (Unité SGP Police FO)
Jean-Marie Ravenet (UNSA douanes)
Patrick Louvounou (FO pénitentiaire).
Publicité