Présidentielle en Haïti : Jovenel Moïse est largement en tête mais doit patienter

monde
Jovenel Moïse
Jovenel Moïse nouveau président d'Haiti ©Youtube.com
En Haïti seulement 21% des 6,5 million d’électeurs ont voté à la présidentielle, aux législatives et aux sénatoriales partielles du 20 novembre 2016. Selon les résultats préliminaires,  Jovenel Moïse, candidat du Parti Tèt Kale de Michel Martelly, aurait obtenu plus de 55% des suffrages.
Hier soir (28 novembre 2016) à  23 heures, le CEP (Conseil Électoral Provisoire) d’Haïti a annoncé les résultats préliminaires des élections. C’est Jovenel Moïse, 48 ans, candidat du Parti Haïtien Tèt Kale de l'ancien président Michel Martelly, qui aurait obtenu plus de 55% des suffrages, soit près de 600.000 voix. 
Jovenel Moïse est largement en tête de la présidentielle en Haïti grâce au vote d'une partie du monde rural ©martinique

Les autres concurrents sont largement distancés

En deuxième place, Jude Célestin de LAPEH (Ligue Alternative pour le progrès et l’Émancipation Haïtienne), a obtenu 208,835 voix, ou un peu plus de 19% des suffrages. Moïse Jean-Charles du parti Petit Dessalines et Maryse Narcisse de Fanmi Lavalas sont arrivés en 4e et 5e place respectivement.

Il faut attendre le 29 décembre

Un écart de près de 400.000 voix séparent les deux candidats en tête ce qui pourrait donner la victoire à Jovenel Moïse dès le premier tour. Mais Moïse, un entrepreneur agricole de métier, doit attendre la fin d’une période de contestation avant d’être déclaré vainqueur de la présidentielle.

Une abstention record de 79%

Lors d’une conférence de presse hier soir, Léopold Berlanger, président du Conseil Électoral Provisoire, a affirmé que les résultats sont préliminaires et que les candidats et les partis politiques peuvent les contester. À cause des erreurs, 10% des procès verbaux ont été écartés des résultats préliminaires. Le processus de recours commencera donc le 3 décembre. Et c’est seulement le 29 décembre prochain que les résultats définitifs du scrutin seront publiés.

Si la victoire de Jovenel Moïse n’est pas confirmée à cette date, un deuxième tour aura lieu le 29 janvier 2017. En revanche, si la phase de contestation ne change pas les résultats préliminaires, dès le 29 décembre prochain, Jovenel Moïse sera le nouveau président d’Haïti, élu par seulement 600.000 des plus de 6 millions d’électeurs inscrits, soit 21%...