Du loisir créatif à la création de sa marque, Prishtina Rubal assouvit sa passion

art
Prishtina Rubal fabrique des objets en résine éco-responsable. ©Martinique la 1ère
Comme de nombreuses artistes en herbe, le confinement a révélé la fibre de Prishtina Rubal. Cette ancienne cadre de santé publique, désormais chargée de projet pour personne en situation de handicap, assouvit également sa passion dans le domaine artistique.

C’est pendant le confinement, période durant laquelle occuper son temps devenait synonyme d’équilibre, qu’est née la passion pour la création artistique de Prishtina Rubal.  Deux confinements plus tard, son "loisir créatif" fait partie de son quotidien.

Le matériau choisi par celle qui porte le nom de la capitale du Kosovo avec un "h" est la résine. Mais pas n’importe laquelle, il s’agit d’une résine écoresponsable. Une matière correspondant largement à sa culture écologiste.

Figurines, boudoirs, portes spirales, ses inspirations sont multiples. Quand les pièces de son appartement sont devenues trop petites, les amis en ont profité lors de leurs anniversaires.

Quelques création en résine de Prishtina Rubal. ©DR


Mariée et mère d'un enfant, la jeune trentenaire a depuis créé sa marque. Pour cela, elle
 est accompagnée par une coopérative qui aide les porteurs de projet dans l’auto-entrepreneuriat. 

Formée dans la nutrition puis la santé publique, le parcours de Prishtina Rubal a longtemps été influencé par le besoin de se construire un avenir. Aujourd’hui, le souci du bien-être l’oriente vers la création artistique à base de résine.