Quels accompagnements pour les enfants Dys en Martinique ?

handicap
Enfant / dyslexie / dys
Appréhension d'un enfant dyslexique (image d'illustration). ©fr.freepick.com
"Dys Martinique" pose la problématique de l’accompagnement des enfants touchés par les troubles spécifiques du langage et des apprentissages. Une conférence en présentiel est organisée à Fort-de-France vendredi 30 septembre 2022 à 17h, par l’association Kazaje..

Les troubles Dys font partie des handicaps dits "invisibles". Ces troubles neurodéveloppementaux qui touchent majoritairement les enfants, sont caractérisés par des dysfonctionnements dans le développement d’une ou plusieurs fonctions : le langage, la coordination motrice, l’attention, la perception, la mémoire, les fonctions visuo-spatiales et les fonctions exécutives.

Les Dys répertoriés sont la dyscalculie, la dysphasie, la dyspraxie, la dyslexie et la dysorthographie, ainsi que les troubles mnésiques et les troubles d’attention avec au sans hyperactivité.

Quid des accompagnements ?

Chaque année, au mois d’octobre, la Fédération Française des Dys organise sa journée nationale. La prochaine édition est prévue le lundi 10 octobre 2022. En attendant, l’association Dys Martinique anticipe ce rendez-vous annuel, en poursuivant ses ateliers et ses réunions de sensibilisation.

Ce vendredi 30 septembre 2022, une conférence se tiendra à 17h en présentiel à Fort-de-France, au 31 route de l’Union à Didier, autour d’une question : quels accompagnements pour les enfants Dys en Martinique ?

Cette réflexion sera animée par Magali Henriol, la présidente de l’association locale, à l’invitation de l’association Kazaje, dans le cadre de ses actions consacrées à la parentalité.

Nous présenterons aux parents les dispositifs d’accompagnement qui existent, en particulier à l’école. Beaucoup d'entre eux ne savent pas qu'il y a des dispositifs spécifiques pour les enfants à besoins particuliers dont font partie les élèves Dys. Cela concerne notamment le PAP (le Projet d'Accompagnement Personnalisé) qui est discuté avec les parents. Et puis il y a un autre dispositif qui s'appelle le PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation), dédié aux enfants qui ont été reconnus en situation de handicap. Concernant les adultes, ils ont recours à ce qu'on appelle la RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur en situation de Handicap), ce qui leur permet de bénéficier d'un accompagnement particulier, qu'ils soient salariés, demandeurs d'emploi où apprentis.

Magali Henriol

Les inscriptions sont reçues par mail sur parentalite.kazaje@gmail.com dont le contact téléphonique est le 0696 09 40 37.

"Aucune étude fiable n’a donné un chiffre des troubles Dys en France" d’après la FFDys (Fédération Française des Dys). Mais on estime à environ 7 millions, le nombre de personnes atteintes par ces TSLA (Troubles Spécifiques du Langage et des Apprentissages).