Recensement : la population de Martinique continue de diminuer 

vie locale
Rue de Fort-de-France
Rue de Fort-de-France. ©Martinique la 1re

Presque 17 000 personnes en moins en cinq ans. Selon le dernier recensement de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) en 2018, la population de Martinique a une nouvelle fois baissé. Une diminution qui place le territoire sous la barre des 370 000 habitants. 

La Martinique compte précisément 368 783 habitants, soit l’un des chiffres les plus bas de ces 25 dernières années.

L'île est l’une des seules régions de France, avec la Guadeloupe, à avoir perdu des habitants. Les raisons, on les connaît. Des départs plus nombreux que les arrivées, et un solde naturel, c’est-à-dire le rapport naissances/décès, en net recul (0,2% en 2018 contre 0,5% en 2013).

Des communes avec moins d'habitants 


Résultat, rares sont les villes qui gagnent des habitants. Seules Grand-Rivière et Bellefontaine, dans le Nord, sortent du lot, avec des hausses de populations supérieures à 2%.
Les autres gagnantes, Ducos, Saint-Esprit, le Marin et le Lamentin, enregistrent, de leur côté, des progressions plus modérées.

Dans les 28 autres communes, en revanche, c’est la soupe à la grimace. Les plus mauvais élèves se situent dans le Nord. Le Prêcheur est en tête (-5,2%), suivi de Basse-Pointe (-3,9%) et Fonds-Saint-Denis (-2,9%).

Fort-de-France, le chef-lieu, poursuit, lui, sa dégringolade avec 6 000 habitants en moins en cinq ans. C’est presque autant que les cinq années précédentes.
Un peu plus de 78 000 personnes vivent désormais à Foyal et dans sa périphérie.