La route de Grand Rivière bientôt accessible en toute sécurité ?

travaux publics
Travaux
Le tracé des travaux sur la route qui mène à Grand-Rivière. ©CTM
Depuis de nombreuses années, la ville de Grand-Rivière, située à l'extrême Nord de la Martinique, est enclavée et parfois coupée du reste de l'île par une route difficile à sécuriser. La situation devrait s'améliorer puisque la CTM lance les travaux de sécurisation de cette voie.
Le lieu-dit "Grand Porte" est cette route à pic, juste à l'entrée de Grand-Rivière, coincé entre le lit de la rivière et une falaise qui à chaque intempérie se déleste de quelques roches.

Ces blocs de pierre tombent alors directement sur l'unique route qui mène à la commune de l'extrême Nord de la Martinique, rendant dangereux, voir impossible parfois, l'accès à la ville.

Il y a quelques mois encore l'ancien maire de Grand-Rivière, Joachim Bouquety, montait au créneau pour demander à la Collectivité Territoriale de Martinique de réaliser les travaux de consolidation de la falaise qui menace encore chaque jour les usagers de cette route. Il a manifestement été entendu.
Travaux
Travaux de sécurisation à Grand-Rivière. ©CTM
 

Début des travaux 


Alfred Marie-Jeanne, le président du conseil exécutif de la CTM, a donc acté les travaux de mise en sécurité et de renforcement des ouvrages de protection des falaises, au lieu-dit "Grand Porte", à Grand Rivière.

Ces travaux représentent une véritable source d'apaisement pour les riverains qui, malgré un relativisme certain, commençaient à s'impatienter de l'impraticabilité de la route qui mène chez eux.

Les travaux ont effectivement commencé ce lundi 15 juin 2020. Ils devraient durer 5 mois. Ce qui entraîne logiquement des contraintes.


Des perturbations à prévoir pendant les travaux


Entre 7h30 et 14h la circulation sera interrompue par intermittence pour une durée maximale de 20 minutes.

Et pour ce qui est des difficultés résultant d'opérations d'approvisionnement, là encore la circulation sera interrompue mais un peu plus longtemps que celles précédemment citées (30 minutes). Celles-ci feront l'objet de communications spécifiques, rassure la CTM.

Ce chantier hautement délicat et dangereux exige vigilance et civisme. Il est demandé aux usagers de la route de bien respecter la nouvelle signalisation mise en place et surtout de faire preuve de prudence.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live