publicité

Les salariés de la Sainte-Famille au Robert sont mobilisés pour la réorganisation de leur charge de travail

Le personnel de la pouponnière du foyer de la Sainte-Famille du Robert affilié au syndicat Force Ouvrière, exerce un droit de retrait depuis le (21 janvier). Au centre des revendications l'organisation du travail et la non-application du planning tournant issu d'un protocole signé en 2015. 

© Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le
La situation est toujours tendue à la Sainte-Famille. Des agents affiliés au syndicat FO observent un droit de retrait depuis jeudi dernier (21 février). L'établissement accueille des enfants et des adolescents placés par la justice.

À l'origine de la grogne : la non-application d'un planning tournant pourtant établi lors d’un protocole signé en 2015. Des modifications ont été apportées à l'organisation du travail le 1er février 2017. Désormais quatre auxiliaires de périculture sont affectées à la garde de nuit et treize autres sont concernées par les activités de jour. 

(Re)voir le reportage de Cyriaque Sommier et William Zébina
Mobilisation du personnel de Sainte-Famille
Les salariés qui exercent leur droit de retrait vont se réunir ce mardi 26 février 2019 à 17 heures. Le syndicat Force-Ouvière tiendra une assemblée générale pour décider de la suite du mouvement.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play