publicité

Les syndicats des hôpitaux martiniquais attendent davantage de l'État

Quelques jours après la prise de fonction de Benjamin Garel, le nouveau directeur du CHUM (Centre Hospitalier Universitaire de Martinique), les syndicats attendent davantage de l'État pour le bien-être des patients.

Le nouveau bâtiment de l'hôpital, quartier La meynard à Fort-de-France © RnB
© RnB Le nouveau bâtiment de l'hôpital, quartier La meynard à Fort-de-France
  • Par Guy Etienne
  • Publié le
Le nouveau directeur du CHUM (Centre Hospitalier Universitaire de Martinique), s’appelle Benjamin Garel, un polytechnicien âgé de 38 ans, qui a affirmé son ambition de redresser l'établissement lors de sa prise de fonction en début de semaine, face aux personnels et des organisations syndicales.
 
On le sait, les établissements du CHUM sont en grande difficulté financière et en panne de moyens humains et matériels depuis plusieurs années. Une situation qui a souvent provoqué la colère des partenaires sociaux, lesquels sont aujourd’hui convaincus que l’État doit mettre la main à la poche très rapidement, au-delà de la bonne volonté affichée par la nouvelle gouvernance. 

Écoutez le commentaire de Bruno Charles-Achille (secrétaire général de la CDMT santé), qui attend des actes concrets.

Bruno Charles-Achille

Secrétaire général de la CDMT santé
Commentaire de Ghislaine Joachim-Arnaud (secrétaire générale de la Collectif CHUM douvan-Douvan et membre de la CGTM santé).

Ghislaine Joachim-Arnaud

Secrétaire générale de la Collectif CHUM Douvan-Douvan et membre de la CGTM santé
Commentaire de Jean-Pierre Jean-Louis, (secrétaire général de F.O santé)

Jean-Pierre Jean-Louis

Secrétaire général de F.O santé


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play