Tour et saison terminés pour le cycliste Clément Davy, après sa terrible chute à Trinité

cyclisme
Chute à l'arrivée
Clément Davy, entouré par les secouristes après sa chute à Trinité. ©Martinique la 1ère
Clément Davy abandonne le tour cycliste de Martinique après sa terrible chute d'hier à l'arrivée de la 3e étape à Trinité (lundi 8 juillet 2019). Il venait pourtant d'aligner trois victoires consécutives dans l'épreuve.
C'est toute l'équipe continentale Groupama Française des Jeux qui accuse le coup. Elle avait pourtant manœuvré à merveille sur cette 3e étape (Trois-Ilets/Trinité) pour récupérer le maillot jaune, mais cette terrible chute du jeune leader immédiatement après sa troisième victoire d'étape est venue jeter un coup de froid au sein de la formation.

Clément Davy souffre d'une fracture du radius avec déplacement au niveau de l'articulation du poignet gauche. Pris en main aux urgences du CHU Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France, il devait passer au bloc opératoire au plus tard ce mardi matin (09/07/19).

Le coureur qui souffre également de multiples blessures superficielles, a accusé le coup moralement dès lors que le personnel médical lui a fait comprendre que sa saison s'arrêtait ce lundi.
Il est vrai que le jeune homme avait des objectifs. Les championnats d'Europe espoir en août avec l'équipe de France, mais il visait aussi le titre de champion de France du contre-la-montre dans sa catégorie d'âge. 
Clément Davy
Le coureur Clément Davy (Groupama-FDJ), 21 ans. ©Denis Bouton

Cette chute freine sa jeune carrière très prometteuse 


Autre déception, ce tour de Martinique 2019 qu'il envisageait de remporter avec panache, histoire de l'inscrire sur sa carte de visite en vue de son plan de carrière. Pour l'instant son directeur sportif Jérôme Gannat ne peut dire combien de temps devrait durer sa convalescence. Il attend le retour de diagnostic du médecin du club également en charge de l'équipe de France à qui il a transmis la radiographie.

La course se poursuit pour l'équipe Groupama FDJ, mais désormais sans aucune ambition sur le classement général. En effet la tactique du jour consistait à sacrifier deux coureurs bien placés pour permettre aux autres de préparer le terrain pour leur leader. Une tactique qui a fonctionné à merveille jusqu'à ce que le sort vienne malignement s'en mêler, le travail tout juste accompli...
Les Outre-mer en continu
Accéder au live