Un homme qui voulait jouer au caïd sur les réseaux sociaux, arrêté par la police

sécurité
faits divers
Cet individu tentait de se faire passer pour un dangereux caïd ©Cap/FB/Police Nationale de la Martinique
Torse nu, armes à la main, un homme voulait se faire passer pour un dangereux caïd sur les réseaux sociaux. Ses armes étant factices, il échappe à un an d'emprisonnement et à 45 000 Euros d'amende.

Il voulait faire le buzz et épater les petits copains mais il s'est retrouvé au poste de la police nationale de Martinique.

L'histoire est racontée sur la page Facebook de la police nationale qui a mis fin au petit jeu du jeune homme.

Les réseaux sociaux sont un terrain propice où des inconnus recherchent le plus souvent à faire le buzz. C’est le cas de cet individu, défavorablement connu des services de Police, qui lors d’une fête bien arrosée, s’est mis en scène avec une arme de catégorie B, et cela sur plusieurs séquences vidéos. Il tentait de se faire passer pour un dangereux caïd à qui il ne fallait pas se frotter.

FB de la Police nationale de Martinique

Placé en garde à vue

 

Après une enquête des fonctionnaires de Police du Service Territorial de la Police Judiciaire du groupe Vols à main armée, l’auteur de la scène ainsi que l’individu filmé, étaient retrouvés et placés en garde à vue.

Les investigations permettaient la saisie d’une arme factice (USI).

Pour cette affaire bien que classée sans suite, il faut savoir que le fait de poster ou de propager des images d’incitation ou de provocation publique à la haine et à la violence, sont passibles d’un an d’emprisonnement et de 45 000 Euros d’amende.

Police de Martinique

Et de conclure...

L’apprenti acteur est reparti des locaux de la police sans son jouet.

Police de Martinique