Un patient en colère en raison d'une intervention chirurgicale annulée pour cause de grève

santé
Jean-Paul jouanelle
Jean-Paul JOUANELLE, délégué général de Contact-Entreprises ©Martinique 1ère
Un patient a décidé d'interpeller les autorités de la santé. Il proteste contre la façon dont son opération prévue jeudi matin (23 Juin) a été annulée à l'Hôpital Pierre Zobda-Quitman à Fort-de-France.
Préparé pour une opération, il a du repartir pour cause de ...grève. C’est la mésaventure que raconte aujourd’hui Jean- Paul Jouanelle, membre de contact entreprise et de l’association des adultes et des jeunes handicapés. Il était entré à l’hôpital Pierre Zobda Quitman pour une opération de la cataracte…la suite c’est lui qui la raconte. 

Scandale à l'hôpital

Jean-Paul Jouanelle a condamné l’attitude des syndicats dans cette affaire. C’est vers le mois d’octobre que lui a été proposé un nouveau rendez-vous. Il compte alerter les autorités de la santé sur ce type de situation. 

"Priorité aux opérations les plus urgentes"

La grève nationale de jeudi dernier contre la loi travail a provoqué des dysfonctionnements dans la gestion des blocs opératoires dans les hôpitaux. En tout, 10 interventions ont été reportées. L'hôpital Pierre Zobda Quitman se compose de 10 blocs et il faut compter prés d’une dizaine d’intervenants pour assurer la sécurité avant, pendant et après  l’opération. "A chaque, préavis de grève les équipes de l’encadrement,  médecins et assistants font un état des lieux des personnes qui seront présentes et la priorité revient aux opérations les plus urgentes", précise Odile Akrong, responsable des blocs du CHUM,  elle est au micro de Fabrice Defrémont.

Réaction hôpital