La ville du François et l'association anti-sargasses de Frégate s'unissent pour se débarrasser des algues brunes

environnement
Un chantier d'enlèvement des sargasses échouées dans la zone de Frégate au François.
Un chantier d'enlèvement des sargasses échouées dans la zone de Frégate au François. ©Michel Gavalin
L'association anti-sargasses de Frégate et la mairie du François unissent leurs moyens ce lundi 20 juillet 2020, pour curer des zones obstruées par l'arrivée massive de ces algues brunes nauséabondes et préjudiciables à la santé des riverains.
Des centaines de riverains dont le lieu d'habitation est situé sur la côte n'en finissent pas de jeter leurs appareils ménagers, leurs ordinateurs et surtout de voir leur santé se détériorer. Asthme, conjonctivite prolifèrent depuis l'arrivée des sargasses. Sans compter leur difficulté à louer ou à vendre leurs biens immobiliers. 

Pour essayer de rendre leur quotidien moins contraignant, des riverains ont décidé de se prendre en mains. 
Une association a été créée : l'A.A.S.F (association anti-sargasses de Frégate). Seules 20 personnes y adhèrent pour le moment mais le travail de fond réalisé par cette association devrait drainer plus d'un citoyen concerné. 

Un filet anti-sargasses a déjà été acheté, posé et est entretenu par les riverains de l'association. 

De son côté, le nouveau maire du François, Samuel Tavernier, pose les premières pierres de son engagement sur le traitement des sargasses dans sa commune. 
 

Mutualiser les moyens pour mettre le cap sur l'avenir 

 

"Nous sommes en situation d'urgence avec les sargasses. C'est un problème terrible pour les riverains et nous nous devons de les soulager dans un premier temps avec cette opération de curage qui va durer dix jours. Ensuite, en tant que 1 er vice-président de l'Espace Sud, je proposerai de mutualiser nos moyens pour lutter contre les sargasses et je demanderai à l'Etat de s'engager. De notre côté nous prendrons en charge le nettoyage et la réparation des filets". 

- Samuel Tavernier. Maire du François.

 
Un filet anti-sargasses a déjà été posé par les riverains du quartier Frégate au François. ©Michel Gayalin
A partir de ce lundi 20 juillet (7h), des bénévoles mais aussi des agents des services techniques de la ville ainsi que du matériel municipal seront à pied-d'oeuvre pour curer cette partie du canal située à Frégate Est et sur presqu'île. L'opération durera dix jours. 
 

Une filière de recyclage des sargasses ? 


L'A.A.S.F envisage un partenariat avec la ville du François dans le but de mettre en place une filière collecte des algues, transport, essorage et transformation. 

Les membres de l'association espèrent ainsi fabriquer des objets réalisés à partir de cette matière première aquatique marine. 

Tout un projet en cours de développement et qui intéresse au premier chef les riverains et autres responsables de l'environnement. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live