Y a-t-il abus de biens sociaux à la mairie de Ducos ?

justice
Mairie de Ducos
L'une des façades de la mairie de Ducos. ©Martinique la 1ère

Une enquête est diligentée par le procureur de la République pour d'abus de biens sociaux présumés à la mairie de Ducos, sous la mandature de l'ancien maire.

Tout commence en 2019, près d'un an avant les élections municipales de 2020. Une lettre anonyme circule dans la commune de Ducos. Elle est adressée au maire de l’époque Charles André Mencé.

Cette lettre indique que des matériaux destinés à des constructions municipales se retrouvent sur des chantiers privés. L'auteur de cette dénonciation parle de 150 m3 de bétons détournés. Ce qui représente environ 20 camions toupies.

L’enquête débute quand le procureur de la République est lui aussi destinataire de cette lettre anonyme.

Mwen péké fè lajol ba pèson'

Charles-André Mencé, ancien maire de Ducos

 

L’affaire fait grand bruit pendant la campagne électorale. Pour éviter qu'elle ne soit perturbée, l'enquête est suspendue. Et elle reprend donc après élections avec l’audition ces dernières semaines, d’une dizaine de personnes, essentiellement des cadres de la mairie. Les enquêteurs s’intéressent particulièrement aux services techniques de la ville.

Des élus de l’ancienne mandature de Charles André Mencé pourraient également être convoqués par le SRPJ (Service Régional de Police judiciaire).

L’ancien maire déclare ne rien avoir à se reprocher dans cette affaire et surtout "mwen péké fè lajol ba pèson" (Je n'irai en prison pour personne).

À quoi ont servi ces 150 m3 de béton ? Dans la commune on parle de réalisation de route pour un lotissement privé, ou encore d’un mur ou  de trottoir.

L'enquête doit déterminer s'il y a effectivement eu détournement et au profit de qui ?