martinique
info locale

Zika : La Martinique proche des 20 000 cas

zika
Point épidémiologique du Zika au 31mars 2016
Le moustique tigre un des vecteurs du Zika
Les communes du Diamant, Trinité, Anses d’Arlet sont celles où l’incidence cumulée des cas cliniquement évocateurs de Zika était la plus élevée pour les quatre dernières semaines. L’épidémie de Zika en Martinique se poursuit. Au 17 avril, on dénombre 19 400 cas en variable cumulée.
L’épidémie de Zika en Martinique se poursuit. Une légère augmentation des indicateurs de surveillance du Zika est enregistrée pendant la deuxième semaine d’avril (du 11 au 17), mais ceux-ci s’avèrent inférieurs aux semaines ayant précédé les vacances scolaires de Pâques. 

SOS Médecins a effectué 76 visites pour suspicion de Zika, la tendance est à la stabilité par rapport à la semaine précédente. Aux urgences pédiatriques de la Maison de la femme, de la mère et de l’enfant (MFME), 10 passages pour suspicion de Zika ont été enregistrés et 5 au niveau des urgences adultes.

Au 17 avril, l’estimation du nombre cumulé de consultations pour Zika chez un médecin généraliste était de 19 400.  La circulation virale est forte sur l’ensemble de l’île, avec une moyenne de 900 à 1200 nouveaux cas par semaine. 
Les communes du Diamant, Trinité, Anses d’Arlet sont celles où l’incidence cumulée des cas cliniquement évocateurs de Zika était la plus élevée pour les quatre dernières semaines.
Zika carte au 17 avril
Répartition géographique des cas cliniquement évocateurs de Zika et incidence cumulée pour les semaines S2016-12 à S2016-15 ©ARS
La Martinique est placée en phase 3a du Psage, phase épidémique appelant des mesures de gestion habituelles depuis le 20 janvier 2016. 

Depuis l’émergence virale en Martinique, l’infection a été confirmée biologiquement chez 153 femmes enceintes.  
À ce jour, deux microcéphalies fœtales et une malformation cérébrale ont ainsi été comptabilisées.
Dix patients atteints de syndromes de Guillain-Barré (SGB) ont été détectés par le système de surveillance depuis l’émergence du Zika dont huit avec confirmation biologique pour le virus Zika et deux en cours d’investigation biologique pour le virus Zika. Enfin, trois autres formes neurologiques sévères ont été biologiquement confirmées pour le virus Zika. 
Publicité