publicité

Témoignage du jeune Raphael agressé violemment à Tsoundzou 1

Agressé gratuitement par une dizaine de jeunes dans la nuit du 29 septembre 2013, Raphael, 19 ans, originaire de Tsoundzou 1 à Mayotte, vit aujourd'hui avec  de graves séquelles autant physique que psychologiques. Il nous livre un témoignage exclusif 3 mois après son agression.

  • Par Fabrice Juste
  • Publié le , mis à jour le
Témoignages recueillis par Zouria Hamza

Témoignage du jeune Raphael, violemment agréssé à Tsoundzou

Témoignage du jeune Raphael, violemment agréssé à Tsoundzou
Bref rappel des faits:
C'est en rentrant chez lui à Tsoundzou 1 dans la nuit de samedi à dimanche le 29 septembre dernier que Raphael croise la route d'une dizaine de jeunes originaires de Passamainty, visiblement imbibés de haine et d'alcool.

Les agresseurs venaient pourtant de passer leur colère, dont nous ne connaîtrons pas la cause, sur une dizaine de véhicules stationnés sur le bord de la route, brisant tout ce qui pouvait l'être à coups de barres de fer et de lourdes pierres.
Non satisfaits de cet exutoire, les jeunes s'en prennent immédiatement à Raphael, qui n'avait pour  tort que le fait d'être originaire du village rivale.
En effet, de nombreuses rixes entre jeunes de Tsoundzou et jeunes de Passamainty avaient déjà alimentés les chroniques de faits divers les semaines ayant précédées ce triste fait divers. C'est donc un déferlement de violence qui s'est abattu ce soir là sur le jeune Raphael qui ne doit sa survie qu'au fait que ses agresseurs le croyaient mort sous leurs coups incessants et ont donc abandonné sa dépouille à son triste sort.
Après une longue période de coma et 2 mois de soin hospitaliers, Raphael et sa mère expriment leur soufrance au micro de Mayotte 1ère.




 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play