publicité

Une tête de porc déposée dans une mosquée de Mayotte

La mosquée de Dzaoudzi Labattoir en Petite Terre a été profanée par le dépôt d'une tête de porc découverte à l' intérieur du bâtiment par des fidèles le 1er janvier 2014.

  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le
La mosquée de Dzaoudzi Labattoir en Petite Terre a été profanée par le dépôt d'une tête de porc découverte à l'intérieur du bâtiment par des fidèles le 1er janvier 2014.
Le préfet Jacques Witkowski a déclaré dans un communiqué qu'il "condamnait fermement cet acte" et partageait l’émotion de la population. "Cet acte est choquant et indigne à Mayotte, comme il le serait partout ailleurs", lit-on dans le communiqué.
Le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, a également condamné avec la plus grande fermeté ce qu’il a qualifié d’odieuse profanation perpétrée dans la mosquée de Dzaoudzi à Mayotte dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier.
Le ministre a assuré que tout serait mis en œuvre pour retrouver les auteurs de ce délit. Le préfet a confirmé qu’une enquête avait été ouverte. Les témoins sont invités à contacter la gendarmerie.
Environ 90% des habitants de Mayotte sont musulmans et allient leur pratique religieuse au principe de la laïcité. Musulmans, chrétiens et croyants d'autres religions ont toujours fait bon ménage à Mayotte.
Emmanuel Tusevo,Correspondant de l' Agence France Presse(AFP)

 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play