publicité

Manifestation à Mamoudzou - Mayotte des salariés de la SODIFRAM en grève illimitée

 Les salariés de la SODIFRAM en grève illimitée ont poursuivi lundi 8 septembre 2004 leurs manifestations dans les rues de Mamoudzou - Mayotte.
Ils protestent contre le licenciement de leurs délégués syndicaux .
  A SUIVRE SUR MAYOTTE 1ère RADIO - TELE 

                           
  

Les salariés de la Sodifram manifestent à Mamoudzou contre le licenciement de leurs délégués syndicaux © PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA
© PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA Les salariés de la Sodifram manifestent à Mamoudzou contre le licenciement de leurs délégués syndicaux
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le
 
           par ANDRY RAKOTONDRAVOLA et EMMANUEL TUSEVO
       avec la contribution de Daniel Abdou et de Youssouf Ahamed Matoir .

 Les salariés de la SODIFRAM en grève ont poursuivi lundi 8 septembre leurs manifestations dans les rues de Mamoudzou , chef - lieu du département de Mayotte .
Ils protestent contre le licenciement de leurs délégués syndicaux .

Actualité à suivre sur France Télévisions Mayotte 1ère Radio et Télé
et sur le site " Mayotte 1ère.fr - actualités"

Manifestation des salariés de Sodifram dans les rues de Mamoudzou - Mayotte © PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA
© PHOTO : ANDRY RAKOTONDRAVOLA Manifestation des salariés de Sodifram dans les rues de Mamoudzou - Mayotte
 Lundi 8 septembre 2014
Caissiers , magasiniers, chauffeurs livreurs, déclarants en douane, responsables de rayons... une centaine d'agents du groupe de distribution mahorais SODIFRAM ont battu le pavé de la zone industrielle de Kaweni jusqu'ai rond point Passot à Mamoudzou.

Ils s'insurgent contre ce qu'ils qualifient de climat social délétère qui règne dans leur entreprise depuis la signature d'un acoord le 18 juin dernier;

  " La direction de la Sodifram a refusé le dialogue social alors que nous , organisations syndicales, nous proposons ce dialogue social et partant de là, nous ne pouvons pas laisser passer les licenciements de délégués syndicaux.", a déclaré Anzize Hamidou, Secrétaire général de l' Union départementale Force Ouvrière.

  8 salariés,  en effet, dont 5 leaders du mouvement syndiqués à Force ouvrière sont dans le collimateur de la direction de la Sodifram . Celle - ci menace de les licencier.

 " Un délégué syndical ne doit pas être inquiété , c’est un salarié protégé . Aujourd’hui, les trois délégués syndicaux plus les trois militants FO  sont dans une procédure  parce qu’ ils ont participé à une grève ... Notre mouvement d’ aujourd’hui est une façon de montrer  que le droit syndical
à Mayotte n'est pas du tout une abstraction mais une réalité ... 
Ici on est dans un département français , on est dans la république française, on est dans un département , les lois de la république doivent s’ appliquer . Le droit syndical doit s’ appliquer à Mayotte que la direction de la SODIFRAM le veuille ou pas ", a encore affirmé avec force Anzize Hamidou.

©

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play