publicité

Sénatoriales: Les grandes manœuvres ont commencé

C’est dans deux ans, mais les candidats potentiels se manifestent déjà. Les sortants, Tahni Mohamed Soilihi (PS) et Abdourahmane Soilihi (Les Républicains) seront candidats à leurs propres successions. Deux ténors, Said Omar Oili et Mansour Kamardine se positionnent.

Said Omar Oili et Mansour Kamardine lors de la cérémonie d’ouverture des jeux des îles à Saint-Paul à La Réunion © Photo: Chamsudine Ali
© Photo: Chamsudine Ali Said Omar Oili et Mansour Kamardine lors de la cérémonie d’ouverture des jeux des îles à Saint-Paul à La Réunion
  • Par Andry Rakotondravola
  • Publié le , mis à jour le
A gauche, Thani Mohamed SOILIHI titulaire du siège actuel semble faire l’unanimité, même si Saïd Omar OILI, le tout puissant président de l’Association des maires a fait acte de candidature lors de son passage dans l'émission Zakweli du mardi 15 septembre.

A droite, les choses sont encore plus compliquées : Abdourahmane Soilihi LADJO, le sénateur, Les Républicains,  en exercice avait semblé s’essouffler, en bout de course. Mais, il a retrouvé du poil de la bête. L’ancien maire de Mamoudzou a été très actif lors des négociations pour la constitution de la majorité actuelle au conseil départementale de Mayotte et il entend en recueillir les fruits le moment venu. Sauf que, le nom de Mansour Kamardine revient de plus en plus souvent comme candidat officiel des Républicains, Mansour Kamardine qui doit d’abord se faire élire à la tête de la section locale de son parti, ce qui n’est pas gagné d’avance.

Enfin, les noms d' Hassani Abdallah, ancien maire MDM de Mamoudzou et Abdou Salam Baco, directeur des services à la mairie de Koungou circulent également ...

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play