7,5% des naissances sont des prématurés à Mayotte.

famille
Maternité
©Mayotte la 1ere
Ce mercredi 17 novembre , c’était la journée mondiale de la prématurité. Les médecins considèrent qu’un enfant est prématuré quand il vient au monde avant 37 semaines d’aménorrhées soit 8 mois et demi. Un moment difficile pour les parents.

A Mayotte, les chiffres sont sans équivoque, en termes de pourcentage, beaucoup plus de naissances prématurées qu’en France hexagonale.

 7,5% des naissances sont des prématurés à Mayotte. Ces bébés naissent entre le 7ème et 8ème mois de grossesse. Ce chiffre est plus bas en France hexagonale. Et si on entre dans les détails, le nombre de naissances des extrêmes prématurés ou des grands prématurés est également plus élevé à Mayotte qu’en Hexagone.

Les causes sont nombreuses, notamment le diabète, l’hypertension, les infections ou encore la malformation utérine.

Ces enfants doivent être particulièrement suivis et suffisamment tôt, parce que ces naissances sont compliquées. Et si le bébé survit, il peut avoir des troubles d’apprentissage, des troubles visuels ou auditifs.

Pour ces prises en charge, il y a le Camsp, le Centre d'action médico-sociale précoce, mais le nombre de place est limité à 53. A Mayotte, 300 enfants sont sur liste d’attente, pour avoir une prise en charge qui pourrait prévenir un retard moteur ou sensoriel ou encore intellectuel.

Pour éviter l’accouchement prématuré, les médecins recommandent un suivi précoce de la grossesse et un dépistage de risque de prématurité.