[ACTU REGIONALE] Un médecin comorien est décédé en France du coronavirus. Alors qu’aux Comores, on ne compte toujours aucun cas d’infection

océan indien
medecin
©france 3
Plusieurs familles comoriennes de la diaspora sont endeuillées, particulièrement à Marseille. La barre des 300 cas est franchie à la Réunion et déjà 7 morts à Maurice et plus de 160 cas diagnostiqués.
Il s’appelait Ali Djemaoui, il exerçait à Champigny  sur Marne en banlieue parisienne. Le corps médical est le plus exposé aux infections. Par ailleurs plusieurs familles comoriennes de la diaspora sont endeuillées, particulièrement à Marseille. 
Aux Comores en revanche toujours aucun cas n’a été diagnostiqué. Le pays a bien reçu les kits de prélèvements pour tests offerts à l’Afrique toute entière par le milliardaire chinois Jack Ma, mais en l’absence de laboratoire équipé, ces kits ne servent à rien. Il faudrait envoyer les prélèvements à Mayotte, ou à l’institut Pasteur Madagascar, ou encore à Nairobi. En l’absence de liaisons aériennes c’est impossible.
Le gouvernement ne joue pas non plus la transparence. Une journaliste de la « gazette des Comores » est menacée de poursuites pour avoir enquêté sur deux cas suspects. 
 

La barre des 300 cas est franchie à la Réunion 

Covid-19 : Formation du personnel soignant au CHU Sud
©Laurent Figon
308 cas au total, 27 de plus dans la journée d’hier. A la Réunion l’ARS fait une présentation différente de celle de Mayotte. Elle fait la distinction entre les cas importés qui représentent plus de 80% du total, et les cas de transmission locale, près de 20%, et enfin les cas dits « autochtones » de transmission entre deux personnes qui n’ont pas voyagé ni l’une ni l’autre. Ces cas sont une infime minorité, hier il n’y en avait qu’un. 
 
  • Une éruption volcanique est en cours au Piton de la Fournaise
Comme la Réunion est en confinement, personne ne peut aller admirer la coulée de lave sur les flancs du volcan. Les réunionnais doivent se contenter des images tournées par les gendarmes. 
 

Déjà 7 morts à Maurice et plus de 160 cas diagnostiqués.

Et  il se trouve encore des escrocs pour tirer profit de cette situation dramatique. Nous évoquions l’organisation de fausses ventes de denrées alimentaires sur internet. Des gens se sont fait arnaquer. Là c’est le ministère de la santé qui avertit les mauriciens qu’il n’a envoyé personne contrôler la température dans les foyers. Des mauriciens ont signalé des visites de faux agents dotés de thermomètres, expliquant qu’ils viennent contrôler la température des personnes confinées à domicile. Le ministère tient à préciser « qu’aucun exercice de ce type, à l’intention du grand public, n’est en cours actuellement ».Ces visites sont sans doute des repérages de cambrioleurs. 

Les Seychelles ont officialisé leur mise à l’écart du trafic aérien 

Air Seychelles
​​​​​​​Jusqu’à présent le gouvernement seychellois s’était borné à constater l’extinction progressive du trafic à l’aéroport. Cette fois une série de décrets viennent officialiser des interdictions d’accès. Les ressortissants chinois, européens et américains n’ont plus le droit de mettre les pieds aux Seychelles. Les Seychellois ont le droit de rentrer au pays, mais c’est théorique puisqu’il n’y a plus d’avions. Si certains y parviennent, ils seront mis en quarantaine. 
Il y a 10 cas aux Seychelles, tous venus de l’extérieur sur plus de 200 personnes en  quarantaine. Aucune transmission locale n’a été constatée. Le gouvernement parvient à préserver la santé de sa population. En revanche, côté économique c’est un désastre. Le tourisme était la principale source de revenus. 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live