publicité

L'actualité régionale 10 Septembre

CARTE COI
CARTE COI
  • Par Bruno Minas
  • Publié le
COMORES

Des pluies diluviennes se sont abattues ces deux derniers jours sur la Grande Comore, surtout dans la région de la capitale Moroni


Le village de Nyumadzaha a été particulièrement touché car trois ravines, habituellement à sec ont débordé subitement, emportant des maisons. On ne déplore pas de morts, mais des familles ont tout perdu.  426 personnes ont été affectées. Le président Azali, accompagné par des ministres, s’est rendu sur place hier pour constater les dégâts et apporter son soutien aux équipes de secours. 50 familles ont dû être hébergées en urgence par les autorités.
Cet événement est assez exceptionnel car l’archipel est encore pour quelques semaines sous le régime de la saison sèche.



Cela ne s’arrange pas entre les douaniers comoriens et leur direction

Nous évoquions hier une pétition signée par 130 douaniers dénonçant la mauvaise gestion – à leurs yeux – de cette administration. 3 cadres ont été limogés pour avoir signé cette pétition. Hier un douanier a témoigné sur la radio « Facebook FM » -  la radio animée par Abdallah Agwa qui avait été emprisonné récemment. Le douanier raconte que le directeur général  en personne est entré furieux dans son bureau : « il a enlevé sa veste et m’a cogné la tête contre un mur » raconte-t-il.
Dans sa pétition, le syndicat des douaniers avait demandé la tête du directeur général Kamal Souef.





MADAGASCAR - MAURICE

Après une journée marathon à l’île Maurice, le Pape François a passé la dernière nuit de son voyage à Antananarivo


Le pape repart vers Rome ce matin après une ultime cérémonie de départ sur l’aéroport d’Ivato. Son passage sur l’île Maurice hier a ouvert de nombreux débats autour du miracle économique mauricien. Lors d’une grande messe à Port Louis, le souverain pontife a critiqué la société de consommation, et les ravages de la drogue chez les jeunes. L’endroit pour lancer ce message a été soigneusement choisi : Depuis quelques années, l’île Maurice est devenue la destination d’un important trafic de drogue ; il y a des saisies pratiquement tous les jours.
Le Pape n’a cependant pas oublié de souligner les côtés positifs de Maurice ; surtout sa spectaculaire cohabitation entre les croyants de plusieurs religions.





MADAGASCAR

Le passage du pape à Madagascar laissera des traces indélébiles. Dans la presse malgache sont publiées, noir sur blanc, les paroles prononcées par le président Andry Rajoelina devant le souverain pontife


Le nouveau président Andry Rajoelina n’en avait pas dit autant lors de la cérémonie de son investiture au début de l’année : « Je vais tout faire pour offrir un meilleur avenir aux Malgaches , qui depuis tant d’années ont souffert de la pauvreté, de l’injustice, de la partialité et de l’abandon. Telle sera ma tâche, telle est ma mission. Et devant vous, Saint Père, avec humilité et déférence, je renouvelle ce serment ».
 A l’issue de ce discours le pape François avait applaudi en lui lançant qu’il était un « bon patriote ».
Ces paroles ne manqueront pas d’être rappelées avec insistance à chaque occasion où l’injustice, la corruption ou la violence font la une de l’actualité ; ce qui arrive assez souvent dans la grande île.
Cela dit, il faut tempérer en rappelant que les mêmes engagements avaient été pris  mordicus  lors du passage de Jean-Paul II il y a trente ans. Depuis, on n’a pas vu la justice progresser tant que ça à Madagascar.




SEYCHELLES

Mieux vaut tard que jamais : aux Seychelles, une commission « vérité et réconciliation » commence ses travaux sur des violations des droits de l’homme datant de … 1977


En 1977 un coup d’Etat, juste après l’indépendance, place France Albert René au pouvoir. On est en pleine guerre froide. Le président René se rapproche de Moscou et adopte les méthodes du KGB, alors que son opposition muselée fricote avec des mercenaires sud-africains. Ce paradis sur terre se transforme en enfer pour ceux qui ne marchent pas droit dans la ligne. On déplore des disparitions, des tortures. Les Seychelles ne retrouveront progressivement la démocratie que 15 ans plus tard. Aujourd’hui encore, c’est une période taboue. La commission « vérité et réconciliation », placée sous la présidence neutre d’une juriste australienne, a pour but de connaître la vérité.  Elle ne punira personne. Il y aura peut-être, dans les semaines et les mois à venir,  des révélations intéressantes.





 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play