L'actualité régionale 9 Mars

vos rendez-vous
Océan indien
MAURICE

L’île Maurice commence à fermer ses portes aux français : En tout cas ceux qui toussent, ou qui éternuent, ne sont plus les bienvenus. Une note du ministère de la santé les envoie en quarantaine


« Toute personne venant de France, ou ayant transité par la France lors des 14 derniers jours sera automatiquement placée en quarantaine, uniquement si cette personne présente  des symptômes tels que la fièvre, la toux, ou des difficultés respiratoires ». C’est ce que l’on peut lire dans cette note datée de mercredi dernier, mais qui curieusement n’a été rendue publique que ce week-end. Les mêmes précautions concernent les allemands. C’est un peu moins strict que pour les Italiens, Chinois, Iraniens et Coréens qui, eux sont carrément interdits d’entrée.
Rien n’est précisé concernant les voyageurs réunionnais ou mahorais. A priori ils ne devraient pas subir les mêmes restrictions, sauf s’ils ont voyagé en France métropolitaine dans les deux dernières semaines. Les heures à venir nous diront comment ça se passe à la frontière.




ZANZIBAR

Le branle-bas de combat continue dans l’Océan Indien contre le virus. L’île de Zanzibar vient d’interdire les vols en provenance d’Italie


La décision n’est pas anodine car les italiens constituent le gros des troupes de touristes à Zanzibar. Il y a même des clubs de vacances italiens sur les plages. Zanzibar est une destination très populaire pour eux. C’est donc sur un ton lugubre que le ministre du tourisme du gouvernement autonome de Zanzibar a annoncé la nouvelle de cette interdiction des vols directs, mais aussi de toute personne arrivant avec un passeport italien. Le prix à payer est lourd pour se maintenir à l’abri de l’épidémie. Zanzibar, comme la Tanzanie, n’ont pour l’heure recensé aucun porteur de virus.
En revanche, aux Maldives, deux employés d’hôtels ont été contaminés par un touriste italien.





MADAGASCAR

Les sénateurs commencent une semaine difficile : Ils vont devoir se saborder


Pour aller vite dans les réformes, le président malgache Andry Rajoelina fait passer un certain nombre de lois par ordonnances. Parmi lesquelles une réforme du Sénat qui réduira le nombre de sénateurs de 63 à 18. Les députés majoritairement acquis à la cause présidentielle ont tout ratifié sans discussion. Au sénat cette semaine, ce ne se passera pas si facilement. Le sénat est dominé par l’opposition. Quoiqu’il arrive,  l’issue de ces débats est déjà connue puisque l’Assemblée Nationale aura le dernier mot. On sait qu’à terme, le projet d’Andry Rajoielina est de se passer définitivement du Sénat ; une institution qui – selon lui – ne sert à rien et coûte de l’argent.




LA REUNION

Les esprits s’échauffent dans la campagne électorale à St Pierre, dans le sud de l’île


Alors que jusqu’à maintenant tout se passait dans le calme, samedi soir un meeting du maire sortant LR Michel Fontaine a été attaqué à coups de galets. Environ 300 personnes étaient réunies pour une réunion de quartier à Ligne Paradis quand a surgit de l’obscurité un petit groupe d’individus qui ont lancé des pierres et des bouteilles sur les participants. Une élue a fait un malaise. Les agresseurs ont pris la fuite avant que le service d’ordre n’ait eu le temps d’intervenir. Le Maire candidat Michel Fontaine dit qu’il ne se laissera pas intimider, il va porter plainte.