publicité

L'actualité régionale à travers la presse 28 Novembre

© Réunion La 1ère
© Réunion La 1ère
  • Par Bruno Minas
  • Publié le
LA REUNION

La ministre des outremers est attendue ce matin, l’île est paralysée depuis 12 jours par les barrages des gilets jaunes


Le « Journal de l’île de la Réunion » titre ce matin : « le jour le plus long ».  Le vol Air France dans lequel Annick Girardin a pris place est prévu d’arriver à 9H50 locales. Dès son arrivée la ministre ira directement rencontrer les gilets jaunes qui tiennent le barrage de Gillot près de l’aéroport. Elle l’a annoncé hier sur France Info. Fidèle à ses habitudes Annick Girardin pratiquera le dialogue direct, à la manière de ce qu’elle avait fait lors de sa venue à Mayotte au début de l’année. On se souvient qu’elle s’était assise avec les « barragistes » du rond-point du Four à Chaux juste après son arrivée à l’aéroport de Pamandzi. Les enjeux de cette visite à la Réunion sont assez semblables à ceux qu’elle avait dû affronter à Mayotte.
La détermination des gilets jaunes s’est renforcée à l’approche de cette visite. Hier après-midi les forces de l’ordre sont intervenues pour dégager à l’aide de gaz lacrymogènes des barrages dans le sud, l’ouest et l’est de la Réunion.



La situation de la Réunion est suivie avec beaucoup d’intérêt par les Mauriciens

En témoigne cet éditorial signé de la journaliste-écrivain(e) Shenaz Patel dans le quotidien « Le Mauricien » : « La Réunion, sous le glaçage du « Paris de l’océan Indien », c’est 40% d’une population vivant au-dessous du seuil de pauvreté métropolitain. Et un coût de la vie qui ne cesse d’augmenter. A La Réunion, manger coûte 36% de plus qu’en France métropolitaine. Construire demande 40% de plus. La Réunion, c’est plus de 25% de la population au chômage. Cela alors même que l’île a enregistré l’an dernier un taux de croissance de 3,2 %. L’illustration flagrante d’un système « qui crée de la richesse tout en contribuant à aggraver la situation sociale ».
« Si, de Maurice, certains sont tentés de regarder la chose de haut en ironisant sur le caractère « assisté » de La Réunion, face à notre fière indépendance, peut-être gagnerions-nous à nous interroger sur ces frustrations qui couvent ici aussi en raison d’inégalités grandissantes » écrit-elle.





MAURICE

L’île est sous des trombes d’eau. Les pluies diluviennes paralysent le trafic routier


Il pleut des cordes depuis ces deux derniers jours à cause d’une masse nuageuse qui reste bloquée au dessus de l’île. Les établissements scolaires et les universités ont du fermer. Beaucoup de routes sont devenues impraticables. Les pompiers sont intervenus sans cesse ces deux derniers jours pour endiguer les inondations près des habitations. La météo ne prévoit pas d’amélioration dans l’immédiat.





COMORES

Une cérémonie a eu lieu à Anjouan hier, pour installer le nouveau gouverneur


Abdallah Mohamed fait office de gouverneur par intérim depuis l’arrestation du gouverneur Abdou Salami, soupçonné d’avoir organisé l’insurrection d’Anjouan le mois dernier. Il présidera aux destinées de l’île jusqu’aux élections prévues au premier trimestre 2019. Le président Azali et l’ensemble de son gouvernement étaient présents hier au Palais de Dar Nadja à Patsy sur les hauteurs de l’île, ainsi que la plupart des notables d’Anjouan. Une présence remarquée : celle du président de l’Assemblée Nationale Abdou Ousseini, celui là même qui s’était déclaré malade samedi dernier empêchant ainsi le parlement de statuer sur les lois d’habilitation.





MADAGASCAR

Après l’Eglise Catholique, c’est au tour des protestants d’exprimer des recommandations pendant la période électorale


Le FFKM, le puissant conseil des églises protestantes qui représente environ la moitié des chrétiens malgaches,  a formulé à peu près les mêmes réflexions que celles des évêques catholiques. Il demande aux malgache de calmer les passions, d’accepter les résultats. Il s’adresse aux gouvernants, en leur rappelant leurs devoirs vis-à-vis de leurs administrés, le respect de l’éthique et de la droiture.
Le quotidien « Midi-Madagascar » écrit que « même si nous vivons dans un état laïc, le poids de la religion est important ».
C’est aujourd’hui que la Haute Cour Constitutionnelle doit annoncer les résultats officiels définitifs du premier tour.

 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play