Gestion de la pénurie d'eau se fait désormais au cas par cas

sécheresse
Eau
Les coupures d'eau continnuent à Mayotte. L'organisme qui gère la ressource doit s'adapter au jour le jour et partiquement quartier par quartier. Les communiqués de la SMAE tombent tous les jours. 
La situation ne s'arrange pas dans la pénurie d'eau qui frappe Mayotte. Les quelques pluies qui tombent sur le département ces derniers jours n'y changent rien. Les messages du Syndicat mahorais d'assainissement et d'eau pour annoncer des interruptions d'alimentation se multiplient. La SMAE doit s'adapter à toutes les situations, jusquà la configuration géographique des zones à alimenter en attendant le remplissage des retenues collinaires et une production maximale de l'usine de dessalement de l'eau de mer pour les habitants de la Petite-Terre.
Station d'épuration

Le syndicat a choisi d'être transparent et donne des explications qui peuvent parfois paraître trop techniques pour une population convaincue que le problème relève d'une mauvaise gestion de la ressource que de son existence.
La fin de la semaine dernière, ce sont les quartiers des zones urbaines et peri-urbaines de Mamoudzou et de Petite-Terre qui ont été touchés.
 
Extrait d'un communiqué de la SMAE
"La SMAE informe son aimable clientèle de Mamoudzou voire de Petite Terre qu'ils connaissent des manques d’eau (au vue des faibles niveaux d’eau dans les ouvrages de tête), assimilables à des coupures d’eau dans le contexte par ailleurs de tours d’eau. Ces quartiers sont pénalisés par une fréquence trop élevée de manque d’eau, ce qui génère pour ces familles du stress et de la souffrance.
En attendant le déploiement d’une solution pérenne pour un accès équitable à l’eau, SMAE est contraint d’effectuer des coupures ciblant les quartiers relativement privilégiés par rapport à l’accès à l’eau de façon à libérer du débit et de la charge pour les quartiers notoirement les plus mal desservis. Cette interruption permettra également aux réservoirs de se remplir. La Direction vous présente ses excuses pour le désagrément occasionné par ces perturbations... »
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live