L'actualité régionale du 11 octobre

océan indien
Kwassa
©Mayotte la 1ere
Aux Comores, des réfugiés croyaient avoir débarqué à Mayotte alors qu’ils étaient arrivés à Anjouan, un pilote et un passager sont morts dans un accident d'ULM à La Réunion, Les Seychelles passent à la troisième dose de vaccin.

COMORES

Ils croyaient avoir débarqué à Mayotte alors qu’ils étaient arrivés à Anjouan. Les 52 réfugiés africains arrivés aux Comores il y a une dizaine de jours disent avoir été arnaqués par les passeurs

19 femmes 26 hommes et 7 enfants, originaires du Congo, du Burundi, du Rwanda et du Mozambique, sont toujours logés dans l’internat de l’école de Police à Anjouan. Ils n’ont pas le droit d’en sortir, ils n’ont pas accès à internet, leurs téléphones ont été confisqués, et ils n’ont aucune idée de ce qu’ils vont devenir. Des agents de l’Office International des Migrations des Nations Unies ont enquêté sur leur voyage. Ces réfugiés ont embarqué à Dar Es Salaam en Tanzanie sur un bateau en bois qui devait les conduire à Mayotte, or ils ont été débarqués sur la plage de Bambao Mtsanga à Anjouan. Ils racontent que les passeurs leur ont fait croire qu’ils étaient arrivés à Mayotte. Les villageois se sont inquiétés de voir arriver ces gens qui parlaient des langues inconnues. C’est seulement entre les mains des gendarmes comoriens qu’ils auraient appris qu’ils n’étaient pas en territoire français. 12 jours après leur arrivée, ils ne savent toujours pas quel sera leur sort. Certains ne veulent pas rentrer chez eux et se disent prêts à vivre et travailler à Anjouan, faute de mieux… et toujours dans l’espoir de rejoindre Mayotte.

 

LA REUNION

Un petit avion ULM s’est écrasé hier matin au piton Maïdo à la Réunion. Le pilote et le passager, un touriste, sont morts tous les deux dans l’accident

L’appareil se trouvait au-dessus du cirque de Mafate, un endroit très fréquenté par les touristes aériens que ce soit en ULM ou en hélicoptère. Hier matin vers 8 heures, sans doute pris dans une rafale de vent, l’ULM a percuté la falaise en dessous du promontoire où les visiteurs viennent admirer le paysage. Les deux occupants sont décédés : Le pilote, d’origine italienne, avait 41 ans et son passager était un jeune touriste parisien de 28 ans. La récupération des corps a été très compliquée sur cette falaise où la roche est friable ; il a fallu les hélitreuiller après intervention de militaires et pompiers spécialistes de haute montagne. Les opérations ont duré toute la journée.

 

SEYCHELLES

Les Seychelles sautent le pas de la troisième dose de vaccin. Elle est désormais offerte à tous, sans condition d’âge

Les Seychellois ont commencé la vaccination depuis le mois de janvier. A ce jour 72% de la population est vaccinée avec 2 doses. La plupart a reçu Sinopharm, le vaccin fourni par la Chine, et Covishield – l’équivalent d’AstraZeneca distribué par les Nations Unies. Les Etats-Unis ont fait cadeau d’une cargaison de Pfizer, distribué en priorité aux adolescents de 12 à 17 ans. Le directeur de la santé invite tous ceux qui ont été vaccinés il y a au moins six mois à revenir dans les centres pour une troisième dose.

MADAGASCAR

Le Président de la République veut accélérer les travaux de remise en état du canal des Pangalanes sur la côte-est de la grande île

Le canal des Pangalanes est un immense ouvrage de l’époque coloniale. Il a été construit à partir de 1896 sur ordre du général Gallieni au prix de la vie de nombreux « indigènes » contraints aux travaux forcés. Le chantier des 667 kilomètres de voie navigable aura duré plus de 50 ans, permettant la navigation le long de la côte est de Foulpointe au nord jusqu’à Farafangana au sud, en passant par Tamatave, évitant l’océan trop dangereux. Après l’indépendance, le canal est tombé dans l’oubli envahi par le sable et les algues. Les travaux de dragage ont repris en 2019. Le président Andry Rajoelina veut que cette voie soit à nouveau navigable pour des bateaux de jusqu’à 40 tonnes. Outre la circulation des marchandises, l’idée est d’ouvrir la région au tourisme fluvial en construisant des hôtels tout au long du canal.