publicité

Le rappeur Optymyst s’engage pour la cause des enfants isolés à Mayotte

Le rappeur Optymyst Daniel ABDALLAH est de retour à Mayotte après plusieurs années d’absence. Il a décidé d’y  mener de front sa carrière professionnelle dans la conduite des travaux dans le bâtiment et un engagement dans le milieu associatif pour la cause des enfants isolés.

OPTYMYST DANIEL ABDALLAH © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU OPTYMYST DANIEL ABDALLAH
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le
Nous l’avons rencontré en pleine séance de travail avec l’association «  Le Village d’ Eva » à Kaweni.
Sa sensibilité au drame des enfants isolés n’est pas fortuite.

« Je suis né à Kaweni d’une mère anjouanaise et d’un père mahorais.  J’ai étudié ici à Mayotte depuis la maternelle et à l’âge de 10 ans, je suis parti en France où j’ai obtenu le baccalauréat.  J’ai obtenu après un BTS à La Réunion. J’y ai travaillé comme conducteur des travaux dans le bâtiment et maintenant, j’ai décidé de m’installer à Mayotte. », explique Optymyst.
OPTYMYST DANIEL ABDALLAH © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU OPTYMYST DANIEL ABDALLAH

Depuis plusieurs années, le rappeur Optymyst œuvre, à travers ses chansons et ses clips, à la sensibilisation sur le sort des enfants en souffrance.

«  Je trouve qu’à Mayotte, les enfants plongent dans la délinquance parce qu’ils n’ont rien à faire. Vous pouvez trouver sur You tube un de mes clips consacré à la situation vécue par beaucoup de jeunes à Mayotte.
Dans une de mes chansons, je parle d’une mère abandonnée par son mari qui n’a pas les moyens de s’occuper d’elle et de leur enfant. N’ayant pas le choix, cette mère prend le risque de prendre le kwassa- kwassa pour venir à Mayotte afin de soigner sa fille. Elle ne veut pas rester inerte et voir sa fille mourir. Mais cette maman sera interpellée par la PAF et renvoyée à Anjouan. »
Daniel Abdallah Optymyst décrit aussi dans la chanson la situation de la fille abandonnée à Mayotte sans sa mère. Elle est réduite à voler pour se nourrir. Le père, ayant pris conscience du sort de sa fille rêve de se rendre à Mayotte pour assumer ses responsabilités paternelles mais quel parcours de combattant pour rejoindre l’Eldorado que s’imaginent de Mayotte beaucoup de migrants comoriens.

Le rappeur Optymyst tient également à transmettre aux nouvelles générations un message de paix et de concorde entre Mayotte et les Comores.
« Œuvrons ensemble pour changer tout ce qui s’est passé entre nos aînés, nos parents. Ce sont les papiers administratifs qui nous différencient mais au-delà de ça, on a le même sang, la même religion. J’aimerais qu’on puisse donner la chance à tout le monde et oublier ce qui s’est passé. Je me bats et je me battrai toujours pour cette cause.»

EMMANUEL TUSEVO

A VOIR SUR YOUTUBE :
 

https://www.google.fr/search?q=youtube+optymyst

youtube optymyst

  FACEBOOK :

optymyst de wami

LE VILLAGE D' EVA :

https://www.google.fr/search?q=le+village+d%27+eva#q=le+village+d%27eva


EN IMAGES : 

Aurélie Arribat, médecin urgentiste et présidente de l' association Le Village d' Eva © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU : Aurélie Arribat, médecin urgentiste et présidente de l' association Le Village d' Eva
Ferdinand Beyene, chef d’entreprise et vice - président de l' association Le Village d' Eva © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO : Ferdinand Beyene, chef d’entreprise et vice - président de l' association Le Village d' Eva
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU





Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play