Lima Wild : « je chante ce que je pense et je ne mâche pas mes mots »

zakweli
61922ba162669_whatsapp-image-2021-11-12-at-19-17-13.jpeg
Lima Wild ©Y.D
La chanteuse mahoraise Lima Wild était l’invitée de Zakweli.

Elle fête ses 20 ans de carrière et sort un nouveau répertoire qu’elle a enregistré à Zanzibar avec 12 musiciens zanzibaris. Lima Wild raconte les débuts de sa carrière qui n’ont pas été faciles :

en tant que femme j’ai ouvert la porte, mais on a tout fait pour me décourager. Je chante ce que je pense et je ne mâche pas mes mots. J’ai même reçu des menaces de mort…venant de quelques artistes hommes

L’artiste estime que les élus politiques ne font pas d’efforts pour promouvoir les chanteurs locaux : « Les chanteurs d’ici, on nous barre la route.

Qui s’occupe de la culture à Mayotte ? Que font les élus ? Rien ! ». Elle admet qu’elle ne peut pas vivre de la chanson, « mais je chanterai jusqu’à la fin de ma vie.

Rien ne m’arrêtera, qu’il y ait de l’argent ou pas. S’agissant de la situation de violence et de pauvreté à Mayotte, elle se montre optimiste : « nous sommes en train de vivre le pire, mais ça va aller mieux, j’en suis persuadée ».