Rosette Yssouf – psycholoque : « A Mayotte la mère sauve le jeune… le père défaillant le détruit »

zakweli
Rosette Yssouf
©@DRDFEMayotte
La psychologue Rosette Yssouf était l’invitée de Zakweli ce jeudi, en ligne depuis la métropole. Elle a réalisé une étude sur la jeunesse mahoraise ces dernières années.
 
Cette enquête a nourri une thèse de doctorat intitulée « Les jeunes mahorais entre doute et peur, le choix de la sublimation contre l’effondrement psychique ».

La thèse développe la carence affective dont souffrent de nombreux jeunes. La famille repose essentiellement sur la mère : « elle sauve le jeune et lui donne envie de réussir. En revanche, le père défaillant, absent, le détruit ». Rosette Yssouf tempère cependant en ajoutant que

certains ont des parents stables qui les encouragent. Par ailleurs, Mayotte n’est pas seule en cause, cette absence du père existe aussi ailleurs.


La psychologue explique le terme de « sublimation » dans le titre de sa thèse « c’est un mécanisme de défense par lequel le jeune, face à un obstacle, va développer sa créativité dans des domaines tels que les études, les arts, le sport… Ceux qui n’y parviennent pas connaissent un effondrement, et peuvent sombrer dans d’autres modes d’expression comme la délinquance ». Rosette Yssouf dit qu’il faut « voir les choses autrement que punir ou enfermer ». « On a des jeunes qui en veulent, il faut savoir les écouter ».
Rosette Yssouf – psychologue dans Zakweli