Thani Mohamed Soilihi : « l’urgence, c’est un centre éducatif fermé »

zakweli
Le sénateur Thani Mohamed Soilihi
©Mayotte la 1ere

Le sénateur Thani Mohamed Soilihi était invité de Zakweli ce vendredi.

Le sénateur est revenu sur les meurtres d’adolescents de ces derniers jours :

ce qui se passe sur notre terre est inacceptable, intolérable.

« Il y a une mesure urgente à prendre sans délai : la création d’un centre éducatif fermé. C’est la réponse pénale qui manque ».

« Il faut augmenter les moyens des juridictions en charge des mineurs et obtenir des jugements rapides. Nous, élus, sommes unanimes à le demander. Nous avons 10 000 naissances par an, cette jeunesse ne va pas cesser de grandir, il ne faut pas attendre ».

S’agissant de l’annonce de la venue prochaine d’une mission interministérielle, le sénateur Thani se dit « un peu surpris » : « Est-ce que les infos ne seraient pas remontées ? » se demande-t-il. Le parlementaire rapporte que les informations, et les demandes des élus sont déjà bien connues notamment grâce à des « boucles Watsap » avec le ministre des outremers. En revanche, il se dit totalement favorable à l’élaboration d’une « loi programme pour Mayotte » :

Il est nécessaire de parachever la départementalisation, même si cette loi n’est pas votée avant la fin du quinquennat, la vie parlementaire continue. Cette loi permettra de raccourcir le délai de la convergence des droits actuellement fixé à 2036.

Le sénateur Thani Mohamed Soilihi était invité de Zakweli ce vendredi.