nouvelle calédonie
info locale

Les aveux des pyromanes

justice
Cinq jeunes seraient responsables de l’intégralité des incendies qui ont ravagé plusieurs établissements de Nouméa et de sa périphérie. La police et la gendarmerie les ont arrêtés le 11 septembre dernier.
Selon la procureure de la République, Claire Lanet, ce serait une bande de cinq jeunes qui serait à l’origine de l’impressionnante série d’incendies perpétrés sur plusieurs communes (Nouméa, Dumbéa, Mont-Dore, Tontouta, La Foa et Canala). Ces cinq pyromanes présumés sont originaires de Dumbéa et de Nouméa. Sous l’emprise du cannabis, ils auraient commis tous ces incendies « pour le plaisir de voir le feu se propager ». Si ces jeunes gens sont reconnus coupables des faits qui leur sont reprochés, ils risquent de lourdes peines devant la cour d’assises pour incendies d’origine criminelle commis en bande organisée. 
Publicité