nouvelle calédonie
info locale

Les circonstances du drame du Calvaire

faits divers
Les cinq jeunes, morts brûlés vifs, dans ce terrible accident, dimanche matin, au Faubourg Blanchot, ont tous été identifiés, l’enquête a permis d’en savoir plus sur les circonstances de ce drame.
Les cinq victimes ont toutes été identifiées et les corps ont été rendus aux familles. Des jeunes hommes, majeurs, mais le plus vieux d’entre eux avait à peine 21 ans. Certains d’entre-eux étaient déjà connus des services de police, en effet cette bande du quartier de Tuband avait une mauvaise réputation.

Vendredi après-midi, 24 heures avant le drame, le conducteur de cette BMW avait été appréhendé par la police municipale, lors de ce contrôle les policiers avaient pu constaté plusieurs infractions : pas de permis , pas d’assurance et un défaut de carte grise. Mais selon la procédure habituelle, les jeunes ont pu reprendre la route, avec comme seule obligation pour le conducteur, de se présenter le lundi suivant au commissariat central de la police nationale, avec ses éventuels papiers...

Dans la nuit de samedi à dimanche, c’est le drame, la BAC (brigade anti-criminalité) a repèré la voiture folle et  a décidé de ne pas engager de course-poursuite, les policiers ont alors enclenché leur sirène et suivi le chemin emprunté par la BMW, mais sans chercher à la rattraper, une mission impossible de toutes façons, car la décapotable circulait à une vitesse impressionnante en plein centre-ville, notamment entre 150 et 200 km/heure lors d’un dépassement, dans le quartier du Faubourg Blanchot. Le conducteur n’avait ni bu ni consommé de drogue, selon les résultats des premières analyses.

Reportage de Gwen Quemener et de Nicolas Fasquel :

 

Publicité