Aircal : la grogne des usagers

transports
aircal
©NC 1ère
Retards, annulations et autres imprévus de la compagnie aérienne jouent avec les nerfs des usagers. Il ne manquait plus en ce mois de janvier estival que de longues heures d'attente dans la seule agence nouméenne pour tenter d'obtenir la carte continuité.
La seule agence Aircal de Nouméa est bondée, les usagers expriment leur ras le bol après des des heures passées à s'impatienter sans avoir la certitude de récupérer le fameux sésame:la carte continuité pays qui permet aux résidents des Iles de voyager à tarifs préférentiels entre leur lieu de résidence et la Grande Terre.

La mise en place de la carte continuité pays avait été obtenue après plusieurs mois de conflit entre Aircal et un Collectif d'usagers, une période de tension qui avait engendré les événements sanglants de Maré (4 morts et une trentaine de blessés par balles le 6 août 2011).
 
"Plus d'anticipation et d'organisation dans la gestion des cartes continuité pays" c'est la réclamation formulée par les usagers de la compagnie aérienne domestique, certains passagers n'hésitent pas à demander au Collectif d'intervenir à nouveau pour faire avancer les choses.
 
12000 cartes ont été attribuées en 2012, un chiffre qui devrait encore augmenter cette année, la logistique Aircal semble être complètement dépassée pour faire face à la demande de ses passagers.
 
"Nos agences sont bondées mais c est l'activité classique cette période " a expliqué Samuel Hnepeune, le président du conseil d'administration d'Aircal, justifiant aussi que "le dispositif pour la reconduction de la carte continuité a été voté le 29 décembre dernier par le congrès de Nouvelle-Calédonie
les cartes imprimées ont donc être livrées en retard, nous essayons de faire de notre mieux" ...