La salle de boxe de la Rivière Salée baptisée " Vincent Kafoa", retour sur le parcours du champion de France poids lourd 1977

boxe
Vincent Kafoa
Vincent Kafoa et son entraîneur Louis Palmiéri lors du combat pour le titre de champion de France en 1977 à Grenoble.
La salle de boxe de la Rivière Salée porte désormais le nom de Vincent Kafoa disparu prématurément à l' âge de 30 ans. Quelques années plus tôt en 1977, il décrochait le titre de champion de France lors d'un combat contre Dominique Nato que nous vous proposons de voir en intégralité 36 ans après...
Vincent Kafoa a disparu à l'âge de 30 ans au cours d'un accident de la circulation, trois ans à peine après sa victoire nationale en 1977.
Cette année là à Grenoble, Raymond Nébayes en poids moyen et Vincent Kafoa en poids lourd, pour la première fois deux Calédoniens remportaient le titre de champion de France!
 
Pour rendre hommage au talent du boxeur, la salle de boxe de la Rivière Salée à Nouméa a été baptisée " Vincent Kafoa ".

Moment d'émotion en présence de sa famille et de ses deux entraîneurs, Gérard Cauville et Louis Palmiéri.

Le reportage d'Erik Dufour et de Robert Tamanogi de NC 1ère.


En 1977 à Grenoble, Vincent Kafoa donne le meilleur de lui même face à celui qui deviendra ensuite l' entraîneur de l' équipe de France, Dominique Nato.
Après des mois et des mois d' entrainement et à l' unanimité des juges, Vincent Kafoa décroche la ceinture de champion de France amateur, catégorie poids lourd...

Un instant magique pour le boxeur mais aussi pour ses nombreux supporters, dans les années 70 la boxe calédonienne est à son plus haut niveau.