nouvelle calédonie
info locale

Le bateau de pêche chinois arraisonné dans les eaux calédoniennes n'est pas un cas isolé

pêche
justice bateau Yu Hu 05/11/2013
©NC 1ère
Le Yu Hu pris en flagrant délit de pêche illégale vendredi dernier dans la zone maritme exclusive de la Nouvelle-Calédonie sera sanctionné par la justice. Le Vanuatu délivre des licences de pêche à des compagnies chinoises qui franchissent les frontières maritimes sans aucun état d'âme.
Bloqué à quai depuis cinq jours au quai des pêcheurs de Nouville à Nouméa, l'équipage du Yu Hu attend de savoir quel sort lui sera réservé par la justice.
Ce lundi, les agents des affaires maritimes de Nouvelle-Calédonie ont inspecté les cales du palangrier.
Les premières constatations ont été officiellement confirmées: plus d'une quarantaine de tonnes de poissons congelés (principalement du thon blanc mais aussi quelques ailerons de requins) sont stockés à bord du bateau chinois.

Yu hu pêche 05/11/2013
©NC 1ère

Depuis que le pays voisin, le Vanuatu a accordé des licences de pêches à des compagnies chinoises, le nombre de bateaux qui viennent profiter de façon illégale de la richesse des eaux calédoniennes semble être en très nette augmentation.

Le Yu Hu a pu être arraisonné vendredi dernier grâce à une patrouille de la Marine nationale qui surveillait la zone maritime de la Nouvelle-Calédonie entre Belep et le Vanuatu au nord de la Grande Terre.
 
La justice va placer le Yu Hu sous une mesure de saisie conservatoire et fixer le montant d'une caution. 
Les peines encourues pour les responsables de cette pêche illégale seront déterminées selon la gravité de l'infraction commise, les pêcheurs calédoniens espèrent que l'affaire du Yu Hu servira d'exemple dissuasif...
 
 

Le reportage de Brigitte Whaap et de Cédric Michaut de NC 1ère.










 
Publicité