300 hectares ravagés à la plaine des gaïacs: 19 communes placées en risque très élevé de feux de brousse

faits divers
feu plaine des gaias
©NC 1ère
300 hectares ont été ravagés par un violent incendie à la Plaine des gaïacs, entre Népoui et Pouembout dans la province nord de la Nouvelle-Calédonie. La RT1 a été coupée, de longues files se sont formées de part et d'autre et les automobilistes ont dû s'armer de patience.
Le feu qui a débuté samedi en bord de mer a détruit 300 hectares de la Plaine des gaïacs . Mais ce mardi soir, la situation est sous contrôle grâce à l'intervention des pompiers de Koné et des employés municipaux de Pouembout réquisitionnés par le gouvernement de Nouvelle-Calédonie.

pompiers gaias
©NC 1ère
Les automobilistes ont du faire preuve de beaucoup de patience.
La circulation sur ce tronçon de la RT1 était particulièrement difficile.


automobilistes gaias
©NC 1ère

La saison des feux est donc décidément lancée !
Ce sont désormais 19 communes qui sont passées en risque très élevé selon la cellule feux de forêt du haut commissariat.
Il s’agit  - Pour la province Sud, des régions de POYA - BOURAIL - MOINDOU - SARRAMEA - FARINO - LA FOA - BOULOUPARIS - PAÏTA - DUMBEA et THIO.

- Pour la province Nord, des régions de POUM - OUEGOA - VOH - KONE - POUEMBOUT et POYA.
Ainsi que les trois Îles Loyauté.

Le reste du territoire est en risque élevé.

Voir la carte de prévisions des risques de Météo France NC .
 

Le risque feu de forêt est calculé à partir d’un indice fondé sur la teneur en humidité des trois classes de combustibles forestiers, plus l’effet du vent sur le comportement du feu.
 
Dans le cas d’un risque très élevé, les autorités administratives compétentes doivent prendre les mesures suivantes :
-             interdire l’usage du feu à des fins non domestiques ;
-             mettre en œuvre une permanence téléphonique dans les mairies, y compris les dimanches et jours fériés
-             veiller au renforcement, dans les Centres d’Incendie et de Secours de la garde normale afin de pouvoir armer les engins de lutte contre l’incendie ;
-             interdire l’accès motorisé aux massifs forestiers sensibles
-             assurer la fermeture matérielle de certaines pistes ou voies
-             veiller à la mise en œuvre et au bon respect de cette réglementation.

Le public de son côté est appelé bien entendu à la vigilance, et non seulement à ne pas allumer de feu, mais à éviter tout ce qui pourrait provoquer un incendie, comme de jeter des mégots de cigarette ou même des bouteilles en verre.
Pensez aussi à débrousser au maximum vos terrains et à prévenir au plus vite si vous constatez un début de feu.