publicité

Païta: ouverture du Tournoi international FUTSAL OFC

Le tournoi OFC de futsal débute ce mardi à l’Arène du Sud. En plus de la Nouvelle-Calédonie, quatre sélections de l’Asie-Pacifique seront engagées dans cette compétition amicale.

© OFC
© OFC
  • Par Martin Charmasson (A.P)
  • Publié le
Si les Îles Salomon sont absentes, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, Tahiti et le Vanuatu ont accepté de participer. Mardi soir la première confrontation mettra aux prises Malaisiens et Kiwis à 18 heures avant la rencontre Vanuatu-Tahiti à 20 heures.

Voici trois bonnes raisons de se rendre à Païta:

1. Voir les Cagous progresser
S’ils seront exempts lors de la première journée, les calédoniens sont très attendus. L’an dernier, ils s’étaient classés 8e d’un tournoi international du même genre organisé à Auckland. L’équipe est emmenée par un gardien expérimenté Ronan Euzen et peut s’appuyer sur des joueurs offensifs intéressants, comme Ivan Pourouroro.

2. Il était à la Coupe des Confédérations...
Ce sera l’une des attractions à Païta. Après avoir joué la Coupe des Confédérations 2013 au Brésil, Teaonui Tehau se retrouve dans la sélection tahitienne de futsal pour ce tournoi en Nouvelle-Calédonie. Tahiti ne cesse de progresser sur le plan du football. Outre le joli parcours de son équipe à 11 ces dernières années, sa sélection de beach soccer a atteint les demi-finales du Mondial 2013 (défaite 5-3 devant la Russie).  Quid du futsal?

3. Un représentant de l’Asie en lice
La Malaisie avait participé aux championnats du monde de futsal en 1996, mais n’a jamais réussi à se qualifier depuis. D’importants moyens cependant sont déployés pour lui permettre de revenir dans le grand concert des nations. Le niveau étant plus élevé en Asie, sa présence à Païta donnera plus de piment au tournoi.

Le programme en détail de ce tournoi OFC sur le site de la Fédération Calédonienne de Football

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play