PAM: toutes les alertes cycloniques levées pour la Nouvelle-Calédonie. 1er bilan

cyclones
pam eloignement NC
©meteo.nc
Contrairement au Vanuatu, la Nouvelle-Calédonie a été relativement épargnée par le cyclone PAM. Quelques dégâts matériels, surtout aux îles et dans le sud mais pas de blessés connus à ce jour. Les alertes ont donc toutes été levées ce dimanche matin.
PAM s'en va mourir loin du Vanuatu et de la Nouvelle-Calédonie et personne ne s'en plaindra! Meurtrier et destructeur sur l'archipel voisin ( voir ICI ), il n'a causé que peu de dégâts sérieux en Nouvelle-Calédonie, y compris à Lifou-Tiga et surtout Maré que PAM a frôlé à environ 160 kms de ses côtes samedi en milieu de journée. Depuis ce dimanche matin, PAM ne représente plus de danger pour la Nouvelle-Calédonie dont il se trouve éloigné de plus de 800 kilomètres; les alertes cycloniques ont donc toutes été levées par la Sécurité Civile.
Afin d'évaluer les dégâts matériels, deux équipes de l'aviation civile sont parties ce matin ; l'une sur Lifou-Tiga-Maré, l'autre vers le grand-sud ; Yaté et l'île des Pins, également balayés par de forts vents et une mer démontée. 
Peu de dégâts matériels donc mais un réseau électrique fortement impacté: les équipes ENERCAL sont intervenues toute la journée de samedi et sont encore sur le terrain ce dimanche pour rétablir le courant auprès des populations Maré, Ouvéa, l’Ile des Pins, Canala, Thio, Dumbéa et Poya. D’après la compagnie électrique calédonienne, la situation devrait revenir à la normale sur la majorité du territoire d’ici la fin de la journée.
Seule interrogation, la commune de Canala où les équipes n’avaient pu se rendre, ce matin,  en raison d'une météo très incertaine sur la chaîne.

Une chaîne de solidarité pour le Vanuatu

Conscients de la chance qu'ils ont eue par rapport aux proches voisins du Vanuatu, très durement frappés par le cyclone PAM, les Calédoniens ont par ailleurs commencé à s'organiser pour venir en aide à l'archipel meurtri. Outre le Haut-Commissariat qui coordonne, avec la Croix-Rouge et les FANC (Forces Armées de Nouvelle-Calédonie) les premiers secours d'urgence (dès que l'aéroport international de Port-Vila aura réouvert) , plusieurs associations se mobilisent pour solliciter la générosité des Calédoniens qui, là encore, ne devrait pas faire défaut (voir ICI).