L'actu en bref du lundi 2 octobre 2017

l'actu du matin
Actu en bref
©NC1ère
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie ce lundi, avec le risque feu jugé extrême dans 24 communes, un mois que le quinzième gouvernement se trouve sans président, une nouvelle campagne pour la santé buccodentaire, la Fête du tazar ou la sélection foot U17 en Asie.

Feux en série à Thio

Plus de 200 hectares sont partis en fumée ce week-end, à Thio. Les incendies seraient d’origine criminelle, selon les pompiers. Des habitations ont dû être évacuées. Face à la recrudescence de feux depuis une semaine, la mairie a décidé de porter plainte contre X. 

24 communes en risque extrême

Thio qui a été placée en risque extrême de feux de forêt pour aujourd’hui, comme 23 autres communes de Calédonie.
Pour faire simple, neuf municipalités font le coup d'un risque très élevé: Koumac, Kaala-Gomen, Poindimié, Ponérihouen, Yaté, les Loyauté et l'île des Pins.
Toutes les autres sont en alerte extrême. Faire du feu est donc interdit sur l'ensemble du pays, sauf pour faire à manger. 

Philippe Michel parle crise du gouvernement à Politique Direct(e)

Voilà un mois jour pour jour que la Nouvelle-Calédonie est sans gouvernement de plein droit, et la fin de la crise ne semble pas pour tout de suite. Les deux tentatives d’installer un président et un vice-président du quinzième exécutif ont échoué. Or le contexte ne semble pas plus favorable à un troisième essai. En attestent les déclarations de Philippe Michel, hier soir. Le président de la plate-forme loyaliste au Congrès était l’invité de notre émission Politique Direct(e). Pour lui, hors de question de discuter avec le groupe les Républicains calédoniens et de sacrifier la candidature de Philippe Germain.
Philippe Michel admet toutefois qu’un gouvernement sans président au Comité des signataires, dans un mois, ne serait pas un bon signal envoyé à Paris. Une émission à retrouver dans son intégralité en podcast sur notre site internet.

L’ASS sur les den​ts

Chers parents, vous êtes responsables des dents de vos enfants. C’est le message que veut vous faire passer l’Agence sanitaire et sociale lors de sa campagne pour la santé buccodentaire. En Calédonie, les enfants de six à neuf ans sont deux fois plus touchés par les caries qu’en Métropole. La faute notamment aux sodas, jus de fruits et autres boissons sucrées.

La Fête du tazar se prépare

La troisième édition de la Fête du tazar sera organisée jeudi et vendredi, à Belep. Pêcheurs, associations et acteurs économiques se mobilisent pour l’événement. Au programme, activités découvertes, artisanat et ateliers sur la protection du lagon.

Pour le bien des aveugles et des malvoyants

L’association Valentin-Haüy relayait ce week-end les journées internationales des associations de personnes aveugles et malvoyantes. Elle était pour l’occasion à la sortie des hypermarchés. L’AVH accompagne individuellement les aveugles et les malvoyants de Calédonie depuis près de trente ans. Vous pouvez la trouver à Nouméa au 28, rue Charleroi à la Vallée -des-Colons ou la contacter au 24 11 15.

Les footballeurs U17 sur le chemin de l’Inde

La sélection calédonienne de football des moins de 17 ans a rejoint l’Asie pour une étape de transition avant la Coupe du Monde. Les U17 joueront là-bas contre la sélection des moins de 18 ans de Singapour. Puis direction l’Inde pour le Mondial. Premier match, contre la France, ce dimanche.

Les favoris ont décroché la Gigawatt

La Gigawatt, vingt-troisième édition, se courait hier, à Yaté. Comme chaque année, elle se répartissait en trois courses, sur trente, vingt ou dix kilomètres. Et une petite nouvelle pour les enfants et les moins vaillants, la quatre kilomètres.
Sur la 30 km, épreuve reine, les favoris n’ont pas déçu. Nordine Benfodda et Alexy Dianoux ont bouclé leur course en 2h38 minutes et 20 secondes. Ils devançaient Ludovic Lanceleur et Leslie Nowicki de quatre minutes.
Damien Bouteiller et Franck Santos remportent le 20 km. Thimothée Bechetoille et François-Xavier Schmitt, le 10 km.

Une Bluescope Race peu ventée

La Bluescope Race, autre évènement sportif phare du week-end, a été boudée par le vent. Seuls les voiliers, les va’a, les kayaks et les Stand up paddle ont pu prendre le départ entre le phare Amédée et l’Anse-Vata. Sur paddle, Clément Colmas a bouclé l’épreuve en 1h51 minutes, à peine six secondes devant Benoît Rivière.