nouvelle calédonie
info locale

Arnaque aux faux ordres de virement

faits divers
Fovi, l'arnaque aux ordres de virement
©DGPN-SICOP
Attention chefs d'entreprises, un nouveau type de fraude prend de l'ampleur en Nouvelle-Calédonie !
Il s'agit des FOVI, des faux ordres de virements. En quelques mois, plusieurs entreprises ont été victimes d'attaques.
Si certaines ont flairé l'arnaque, d'autres ont perdu des millions francs...
On connaissait la fausse loterie, le phishing, le skimming, voici les FOVI ou faux ordres de virement.
En l’espace de quelques mois, des dizaines d’entreprises calédoniennes ont été victimes de ces attaques, basées sur l’usurpation d’identité.


Des fraudeurs toujours plus zélés

Récemment, une des victimes s’est vue soutirer 160 millions de francs dans une arnaque dite « au président ».La technique consiste à appeler une entreprise en se faisant passer pour son dirigeant et à exiger un transfert de fonds à la fois exceptionnel et confidentiel.
Autre type d’arnaque, « le nouveau RIB ». Dans ce cas, les fraudeurs se font passer pour un fournisseur ou un sous-traitant en imitant son logo, sa charte graphique et demandent au comptable de l’entreprise calédonienne de régler les factures en faisant des versements sur un soit disant nouveau compte.
 

Des butins conséquents

A ce jour, 170 millions auraient ainsi été détournés et près de 200 millions auraient été « sauvés de justesse ». Face à la montée en puissance du phénomène, la fédération bancaire française et la gendarmerie ont publié un fascicule. Il liste les bons réflexes à avoir pour se prémunir de ces attaques et tenter de récupérer les fonds en cas de fraudes.
Des précautions d’autant plus utiles que policiers et gendarmes redoutent déjà un nouveau type d’attaques : la demande de rançon en échange de données piratées.

©nouvellecaledonie


Publicité