Des ateliers santé pour sensibiliser les femmes, notamment au diabète gestationnel

diabète
Agence Sanitaire et sociale
©Martine Nollet / NC la 1ere
Connaissez-vous la Journée mondiale d'action pour la santé des femmes ? Marquée le 28 mai, elle est déclinée par l'Agence sanitaire et sociale à travers de nombreux ateliers de sensibilisation. L'accent est mis sur le diabète gestationnel, qui touche beaucoup de Calédoniennes.
Sensibiliser sur des questions de santé au travers d'ateliers animés par des diététiciennes : voilà l'objectif de la campagne lancée par l'Agence sanitaire et sociale dans les trois provinces.
 

Testé au deuxième trimestre de grossesse

L'initiative cible cette année le diabète gestationnel, que l'on retrouve chez la femme enceinte grâce à des tests effectués durant le deuxième trimestre de la grossesse. Un taux de sucre très élevé dans le sang qui disparaît à l'issue de l'accouchement, mais pour lequel les risques sont nombreux.
 

Complications

Prématurité, malformations... pour l'enfant comme pour la maman, les complications possibles sont diverses. Les femmes atteintes sont quant à elles régulièrement testées à l'aide d'un lecteur de glycémie. Plusieurs fois par jour, à l'image d'Evelie qui entame son huitième mois de grossesse. « Il ne faut pas avoir peur, car c'est uniquement durant la grossesse. Mais il faut faire très attention parce que cela peut par la suite se transformer en une autre forme de diabète.»
 

Baisse du taux de sucre

Cette pathologie se traite et se contrôle par un changement du rythme alimentaire et une activité physique, précise Nelly Beuchée, sage-femme. 
 

C’est une maladie qui engendre un taux de sucre trop important dans le corps humain. La grossesse favorise le diabète, le fait d’avoir trop de sucre peut avoir des effets sur la mère à long terme. L’intérêt, c’est de pouvoir suivre les mamans pendant les semaines, les mois et les années qui suivent l’accouchement. 
- Nelly Beuchée, sage-femme

 

Gratuit

L’Agence sanitaire et sociale reçoit gratuitement les femmes souffrant de diabète gestationnel et met à disposition dans les trois provinces des diététiciennes itinérantes.
Le reportage de Martine Nollet : 

Diabète gestationnel reportage

 
Atelier santé des femmes au squat de la presqu'île océanienne Dumbéa, mai 2020
Atelier santé des femmes au squat de la Presqu'île océanienne, à Dumbéa.
 

Différents thèmes

La campagne sur la santé et le bien-être des femmes se poursuit dans les trois provinces, où de nombreux ateliers sont proposés. Sur le diabète gestationnel, mais aussi le dépistage du cancer du sein et du cancer de l'utérus, l'activité physique, la santé orale... Ils ont lieu dans différentes institutions, au Kiosque de Nouméa ou encore dans les squats comme celui de la Presqu'île océanienne, à Dumbéa.
Le reportage de Martine Nollet :

Campagne pour la santé des femmes


Le reportage de Natacha Lassauce-Cognard et Nicolas Fasquel :  
©nouvellecaledonie
 

Les ateliers

  • mercredi 27 mai : 16 heures, au foyer de l’enfance à Dumbéa-sur-mer, et à 14 heures, à Lifou dans le district de Lössi, à Luengoni ;
  • jeudi 28 mai : 8h30, au squat de Tina ; 8h30, à Lifou dans le district de Gaïca à Hapetra) ; 11 heures au gouvernement ;
  • vendredi 29 mai : 8h30, à la province Sud, au patio de l'aide médicale gratuite ;
  • mardi 2 juin : le matin, au CCAS de Dumbéa ;
  • jeudi 4 juin : 7h30, à la Maison de la famille ; à Koné à l'hôtel de la province Nord ;
  • samedi 6 juin : 9 heures, au Kiosque à musique.
​​
Buste et appareil génital pour les ateliers sensibilisation, mai 2020
Buste et appareil génital pour les ateliers sensibilisation. ©Martine Nollet / NC la 1ere
Les Outre-mer en continu
Accéder au live